CES 2012 : Le smartphone Android le plus fin du monde est chinois

MobilitéOS mobilesPoste de travailSmartphones

Huawei a présenté l’Ascend, un smartphone de moins de 7 mm d’épaisseur. Un modèle avec lequel le fabricant chinois compte bien imposer sa marque propre.

Plus connu pour ses solutions de réseau de télécommunications et d’entreprise, Huawei produit également des téléphones, essentiellement en marque blanche, pour ses clients opérateurs. Mais le constructeur chinois a bien l’intention d’imposer son emprunte et sa marque sur le marché des smartphone. Une stratégie déjà initiée (et similaire à celle de son compatriote ZTE) qui se renforcera à coup d’innovations.

Huawei Ascend P1 S (crédit photo @ Huawei)

Huawei a donc profité du CES 2012 de Las Vegas pour présenter le smartphone le plus fin du monde, rapporte nos confrères de Gizmodo.fr. L’Accent P1 S étonne effectivement par sa finesse de seulement 6,68 mm d’épaisseur. Un record jusqu’alors détenu par le Razr de Motorola avec 7,1 mm sur tranche.

Ice Cream Sandwich aux commandes

Les spécifications de l’Accent P1 S ne sont pas en reste. Son écran Super Amoled en verre Corning Gorilla Glass (la seconde version du Gorilla Glass) de 4,3 pouces affiche ainsi une définition de 960 x 540 pixels. Il embarque la plate-forme OMAP 4460 de Texas Instrument laquelle intègre deux coeurs Cortex-A9 cadencés à 1,5 GHz. Le tout est alimenté par une batterie de 1800mAh. L’ensemble tourne sous Android 4 (Ice Cream Sandwich).

« Le Ascend P1 S est une preuve de plus de notre engagement permanent à innover avec des appareils de haute qualité équipés des toutes dernières technologies matérielles et logicielles », s’est félicité Richard Yu, président de Huawei Device.

Annoncé pour juin en France

En parallèle, Huawei en a profité pour dévoiler un autre smartphone, l’Ascend P1 qui partage nombre de caractéristique du P1 S mais s’en trouve légèrement plus épais (7,69 mm) avec une batterie de 1670mAh. Les deux terminaux disposent de deux capteurs (8 Mpx en face arrière et un 1, 3 Mpx en façade).

Les deux Ascend ont donc le profil pour attirer l’intérêt des consommateurs et renforcer la présence de Huawei en tant qu’acteur dynamique sur le marché des smartphones (le constructeur est cependant plus visible chez nos voisins britanniques, notamment, qu’en France où ses terminaux sont notamment proposés chez Bouygues Telecom). Les smartphones Ascend seront distribués à partir d’avril prochain dans la plupart des régions du monde (à l’exception de l’Afrique). En France, l’Ascend devrait débarquer courant juin. Chez quel opérateur ? Huawei devrait accélérer les discussions à l’occasion du Mobile World Congress de Barcelone en février prochain.

crédit photo @ Huawei


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur