CES 2013 : QNAP crée du liant dans son offre

Poste de travail
ces-2013-qnap

QNAP met à profit les CES 2013 pour consolider son offre PME autour de la gamme Turbo NAS et des solutions de vidéo-protection VS-x100.

Serveurs de stockage NAS, solutions de vidéo-protection, applications multimédias, système centralisé de gestion du réseau : QNAP met à profit le CES 2013 pour diversifier son portefeuille et créer du liant dans son offre entreprises.

En l’occurrence, les nouveautés vont de pair, adressant deux problématiques auxquelles sont confrontées un nombre croissant de PME : d’une part, la sauvegarde des données et de l’autre, la protection, y compris physique, des postes de travail. Pour répondre à ces enjeux, les efforts se sont notamment portés sur la mise à niveau de l’OS qui équipe la gamme Turbo NAS.

Au-delà du stockage

Hormis un lifting de l’interface d’administration et une compatibilité renforcée avec Windows 8, QNAP a élargi l’écosystème applicatif. Les piliers Music Station (musique en streaming) et Photo Station (visualisation de diaporamas) restent d’actualité, rejoints par HD Station, qui active la sortie HDMI et donne accès au Media Center XBMC.

Autre valeur ajoutée, l’outil Surveillance Station, qui reconvertit les NAS en centrale de vidéo-protection supportant plus d’un millier de modèles de caméras IP.

Cette version 3.8.1 reconduit en outre les avancées des précédentes moutures, tout particulièrement le service de sauvegarde en ligne MyCloudNAS, lié à la plate-forme d’hébergement Symform ainsi qu’à Amazon S3.

L’accent est également mis sur le support amélioré des services hiérarchisés LDAP, des serveurs privés virtuels via OpenVPN et du contrôle de la bande passante en réplication rsync.

Virtualiser les ressources

Une soixantaine de modèles sont pris en charge, dont les tout derniers Turbo NAS, série TS-x70. Avec leur capacité maximale de 48 To (sur le modèle à 12 baies), ces dispositifs se destinent aux groupes de travail comptant jusqu’à une centaine de collaborateurs. Ils s’intègrent dans les environnements NAS, IP-SAN (iSCSI).

Pour accélérer les performances en environnement virtualisé (sur Hyper-V, Citrix ou VMware), deux emplacements PCIe peuvent accueillir autant de modules d’extension 10 GbE, en compléments aux deux interfaces Ethernet Gigabit implémentées en standard.

QNAP revendique des débits supérieurs à 1000 Mo/s, sur du SATA 6 Gbit/s. Dans cette même logique de sauvegarde à haute vitesse, deux des six ports USB répondent à la norme 3.0 “SuperSpeed”. Ils s’assortissent de deux connecteurs eSATA à 3 Gbit/s.

Si la mémoire vive ECC (Error Correction Code) n’est pas supportée, les options de sécurité ne manquent pas : cryptage en AES-256, filtrage des IP, configurations RAID, basculement automatique entre les interfaces Ethernet, OS de secours en cas de reconstruction…

Protection renforcée

Autre axe d’offensive, la vidéo-protection, avec la gamme d’appliances NVR VS-x100 Pro +, de 2 à 6 baies (4 à 12 To). La visualisation de flux s’effectue à une résolution maximale de 8 mégapixels, avec une bande passante de 333 Mbit/s, depuis un maximum de 42 caméras en simultané (128 en différé), sans nécessiter de PC (port VGA intégré). Les formats de capture sur le Linux embarqué incluent le H.264, le MJPEG et le MPEG4.

Les trois versions proposées sont pourvues d’un processeur Intel Atom bicœur qui abaisse la consommation électrique à 25 W en fonctionnement pour le modèle le plus frugal. Le plus énergivore en est à 62 W, avec une alimentation redondante et un écran de contrôle LCD.

QNAP : vidéo-protection

—— A voir aussi ——
Quiz Silicon.fr : incollable sur les grands noms du monde IT ?

Crédit photo : QNAP


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur