CES 2018 : Samsung enclenche le teasing avec le futur Galaxy S9

MobilitéSmartphones
samsung-galaxie-S9

On oublie une présentation du Galaxy 9 par Samsung lors du CES. Rendez-vous dans le cadre du Mobile World Congress de février.

A priori, certains attendaient Samsung au tournant du CES de Las Vegas pour la sortie officielle du Galaxy S9 en guise de riposte rapide à l’iPhone X d’Apple.

Ce ne sera pas le cas. Mais le rendez-vous est fixé  lors du prochain Mobile World Congress (MWC), qui débutera le 26 février à Barcelone, pour en faire l’annonce officielle.

DJ Koh, le dirigeant de la division mobile du groupe Samsung, a d’ores et déjà précisé que l’échéance pour la commercialisation du prochain smartphone flagship de Samsung sera précisée dans le cadre de cette convention qui réunit l’écosystème de la mobilité au sens large dans les télécoms.

La Galaxy S9 pourrait donc apparaître sur le marché dès le mois suivant (mars 2018). En attendant, en France, Samsung met le modèle Galaxy A9 en orbite.

Rappelez-vous des étapes pour la sortie de la génération actuelle Galaxy S8. Le smartphone avait été annoncée lors d’un événement spécial fin mars 2016 à New York (pour une commercialisation en avril 2017).

Le groupe coréen se sert traditionnellement du Mobile World Congress comme d’un tremplin pour le lancement de ses flagships Galaxy Sx. Illustration avec l’édition 2016 pour le lancement de la gamme Galaxy S7 (et S7 Edge) avec un focus réalité virtuelle. 

Quelle configuration pour le prochain Galaxy

Pour l’heure, Samsung n’a diffusé aucun teaser permettant d’avoir un premier aperçu et des indices sur son futur mobile haut de gamme.

Toutefois, les rumeurs vont dans le sens d’écrans de 5,8 et 6,2 pouces puisque le S9 pourrait être décliné suivant deux tailles d’écran.

Une caméra double avec positionnement vertical des deux capteurs, sous lequel se te trouverait le capteur d’empreintes digitales, est aussi mentionné.

Quant aux processeurs, le Snapdragon 845 (par Qualcomm) est en bonne place pour équiper les versions destinées au marché américain. Tandis que l’Exynos 9810 (par Samsung) devrait être embarqué dans les déclinaisons pour le reste du monde.

Ce dernier ne sera pas gravé en 7 nm (nanomètres) mais dans un process 10 nm +. La 4G cellulaire ultra-véloce sera à l’honneur grâce à un modem « Cat. 18 » capable d’assurer des débits théoriques allant jusqu’à 1,2 Gbit/s. Le tout grâce à l’exploitation de 6 porteuses autour desquelles seront modulées les signaux.

On peut aussi penser que l’Exynos 9810 aura des propensions à gérer à des tâches IA directement au niveau du silicium. Pour rappel, le Snapdragon 845 de Qualcomm intègre, lui, le DSP (pour “Digital Signal Processor”) Hexagon 685 capable de gérer directement le machine learning.

Samsung a aussi profité du CES pour confirmer que la nouvelle version de l’assistant personnel Bixby 2.0 sera déployée pour tous d’ici la fin de l’année.

Plus innovant, la firme coréenne prévoit aussi de lancer son téléphone pliable en…2019.  Elle a tendance à repousser régulièrement cette échéance. Mais le développement d’une interface utilisateur adaptée retarderait son lancement, de l’aveu même de Samsung.

(Crédit photo : @Samsung)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur