CES : Intel présente sa plate-forme VIIV

Régulations

Avec VIIV, Intel veut renouveler sur le marché du ‘digital home’ le coup du Centrino, en proposant une marque et un éco système autour du concept de ‘media center’

Paul Otellini, le CEO d’Intel, a présenté au CES de Las Vegas la

plate-forme VIIV de ‘media center‘, l’ordinateur multimédia communicant qui prend place au centre de la maison familiale. Un PC VIIV pourra charger, télécharger, enregistrer, regarder et partager du contenu multimédia. Il sera aussi un outil de productivité familial et professionnel (PC oblige). Et il pourra se connecter aux appareils numériques qui peuplent la maison ; télévision haute définition, réseaux et Internet, baladeurs numériques, etc. Ce concept associe “une combinaison de logiciels et de matériels multimédia qui va créer une nouvelle norme” du PC familial et de loisir, le ‘digital home’ cher à l’industrie informatique avide de conquérir le marché stratégique de l’électronique grand public. Pour assurer son coup, Intel a vu grand? Il en a les moyens. Tout d’abord le concept VIIV reprend la stratégie adoptée avec le Centrino visant à imposer sa marque : un environnement matériel précis ? processeur Intel, chipset Intel, composants Intel ? indispensable pour pouvoir apposer le sticker ‘Intel inside VIIV‘ sur le PC. Le processeur labellisé VIIV est soit un Pentium D Extreme Edition, soit un Core Mono ou Core Duo (double c?ur), nouveau nom du très attendu Yonah. Ce dernier marque une rupture culturelle chez Intel, puisque dans le prolongement des technologies x86 du fondeur, il est le premier processeur à ne pas s’appeler Pentium ! Le chipset est un Intel 945, 955 ou 975. La communication réseau, en particulier sans fil Wi-Fi, est assurée par un composant Intel PRO/100 PM ou VE/VM. On le voit, on reste bien sur un design maison sur le modèle du Centrino sur les ordinateurs portables. L’ensemble est géré par le système d’exploitation Microsoft Windows Media Center. Le PC VIIV se présente donc technologiquement comme “une révolution rendue possible grâce aux capacités accrues du processeur, à l’interopérabilité entre les appareils électroniques, au haut débit et au sans fil WiFi“. VIIV s’annonce donc d’emblée puissant et communicant? Mais Intel a aussi depuis longtemps pris conscience que sur un marché aussi concurrentiel, il ne pourra gagner seul la bataille du ‘media center’. Car l’une des clés de l’électronique grand public, en plus de la fabrication et de la distribution de masse, est liée à la capacité à accéder à du contenu, à le télécharger et à le diffuser. “L’an passé, plus de 50% des internautes ont regardé des vidéos sur leur ordinateur“, a rappelé Paul Otellini, soulignant le rôle de plus en plus important de l’ordinateur dans la connexion et l’affichage de contenu. “Nous travaillons avec l’industrie du divertissement afin de créer des contenus en ligne premium“. C’est le second axe de VIIV, qui porte sur le développement de partenariats avec des fournisseurs de contenu. Lors de son annonce, le CEO d’Intel a présenté certains de ses partenaires, AOL pour les services Internet, Direct TV et Turner Broadcasting pour la télévision, NBC et ESPN pour l’actualité, en particulier le sport et les jeux olympiques d’hiver, et Eros Entertainment pour le cinéma de bollywood (Inde).


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur