Cesser d’abuser verbalement ou physiquement de votre ordinateur !

Poste de travail
Halte à la maltraitance des ordinateurs

Oppressé par ses lenteurs, la présence de malwares ou une fausse manoeuvre, plus d’un tiers d’entre nous abuse verbalement ou physiquement de leur ordinateur…

Et oui, la vie d’un ordinateur n’est pas aussi tendre et calme que l’on peut l’imaginer !

Harris Interactive a réalisé, pour le fabricant de mémoire Micron et son distributeur Crucial, une étude sur les rapports parfois violents qui unissent les Américains et leurs ordinateurs, réalisée auprès de plus de 2000 utilisateurs de 18 ans et plus.

Les résultats sont-ils surprenants ? Ils révèlent que 88 % des personnes interrogées ont rencontré des problèmes avec leur ordinateur au cours des 6 derniers mois. Et que 36 % d’entre eux ont réagi plutôt violemment face à ces problèmes, en blasphémant (!), criant et hurlant, ou encore le frappant d’un coup de poing ou avec un objet.

Ah ces jeunes !

Les jeunes adultes, de 18 à 34 ans, se montrent plus enclins à recourir à des comportements abusifs que les 35 ans et plus. Frustrés et en colère car leur ordinateur ne répond pas à leurs attentes, 39 % d’entre eux (contre 25 % des 35 ans et plus) ont recours à la malédiction, 29 % crient (contre 12 %), et 12 % frappent avec leur poing (contre 2 %). 7 % d’entre eux sont même allés jusqu’à pleurer à un moment donné dans les 6 derniers mois en raison de leurs problèmes informatiques (comparativement à seulement 2% des 35 ans et plus).

De telles réactions sont évidemment le signe d’un stress émotionnel, que l’étude confirme : les problèmes rencontrés ont pour 65 % des utilisateurs entrainé des sentiments de frustration, de colère pour 10 %, d’impuissance pour 10 %, et un état de victimisation pour 4 %.

Les causes de ce courroux ?

Ces mêmes personnes ont fustigé les performances de leur ordinateur, en particulier leur lenteur. L’étude est alors allée plus loin afin d’identifier les causes réelles de leur courroux, et a demandé aux utilisateurs d’indiquer la source de leurs problèmes. Là encore les réponses sont riches d’enseignements !

46 % des répondants ont mis en cause les virus et les malwares. 16 % ont indiqué qu’ils ne sont pas sûrs de ce qui a entrainé leur réaction, tandis que 12 % ont indiqué qu’ils sont eux-même à l’origine de leurs mésaventures (!). 10 % ont directement pointé les logiciels installés, et 8 % suspectent une insuffisance de mémoire dans la machine (ce qui a dû rassurer les commanditaires de l’étude !).

Trahison…

« Nous sommes devenus tellement dépendants de nos ordinateurs et les voyons comme des partenaires utiles que cela rend d’autant plus douloureux quand ils nous trahissent au pire moment possible », commente Roddy McLean, responsable marketing e-Commerce de Crucial.com.

Cela mérite-t-il de violenter nos ordinateurs ? Le docteur Crucial préconise quant à lui d’augmenter la mémoire de nos ordinateurs, et d’augmenter la performance en passant du mécanique au numérique avec des disques SSD. Nous n’en attendions pas moins d’un des principaux distributeurs de ces produits…


Voir aussi

Silicon.fr étend son site dédié à l’emploi IT
Silicon.fr en direct sur les smartphones et tablettes


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur