C’est Noël chez Lucent

Cloud

Malgré ses difficultés, l’équipementier est très généreux avec ses dirigeants

Même si Lucent redresse doucement la barre, l’équipementier télécoms est toujours dans le rouge cette année. Pour l’ensemble de l’exercice qui vient de s’achever, le groupe affiche une perte nette de 1,16 milliard de dollars, contre près de 12 milliards sur l’année précédente. L’entreprise a par ailleurs licencié à tour de bras et est sous le coup d’une enquête de la SEC, le gendarme américain de la bourse.

Malgré celà, les dirigeants de Lucent vont passer de bonnes fêtes de fin d’année. En effet, les bonus pleuvent. Selon le site américain Boardwatch, le Pdg de l’entreprise, Patricia Russo, s’est vu octroyé une prime de 3,2 millions de dollars (!) qui s’ajoute à son salaire annuel évalué à 1,2 million de dollar. L’an dernier, Patricia Russo avaient obtenu un bonus de 1,8 million de dollars alors que son entreprise était au bord du gouffre. Et ce n’est pas finit. Notre Pdg méritant s’est également vu offrir une option pour l’achat 2,5 millions d’actions du groupe à 1,42 dollar l’unité, soit la moitié du prix actuel. Les autres dirigeants de Lucent ne sont pas en reste. Le directeur financier, Franck D’Amelio recevra 1,5 million de dollars de bonus, le responsable de la division réseaux, Janet Davidson obtiendra 1,1 million de prime et le responsable de la division mobilité, James Brewington, également 1,1 million…


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur