Pour gérer vos consentements :
Categories: Régulations

CGI, avec Logica, va peser 8,5 milliards d’euros

La marche des titans progresse, irrévocablement. Les géants européens et mondiaux du service IT se connaissent bien. Ils s’observent en permanence. Jusqu’à ce que dirigeants et conseils d’administration décident, un jour, de grossir encore par fusion ou absorption, pour se maintenir parmi les leaders. Cela dans un contexte de pression constante sur la rentabilité des activités de services.

La signature entre CGI et Logica ne tombe pas des nues, puisque le 16 juillet dernier, lors d’une assemblée générale à Londres, les actionnaires de Logica avaient été quasiment unanimes (99,54% ! ) pour accepter l’OPA de CGI. Elle se conclut ce 20 août par une transaction au comptant au prix de 105 pence par action, soit une valorisation totale de 1,7 milliard de livres sterling (environ 2,163 milliards d’euros).

La transaction inclut une reprise de la dette nette de Logica chiffrée à 322 millions de livres sterling (soit près de 410 millions d’euros).

Cette acquisition de 100 % des actions au comptant fait suite à un plan d’acquisition sanctionné par la Cour du Royaume-Uni et après les approbations réglementaires requises.

Un groupe de 8,5 milliards d’euros

Le nouveau groupe ainsi constitué pèse 10,4 milliards de dollars canadiens (près de 8,5 milliards d’euros) et compte environ 72.000 collaborateurs répartis dans plus de 40 pays.

C’est « une combinaison supérieure d’expertise technologique et d’affaires, en plus d’un éventail unique d’options de prestation de services qui conjuguent présence locale et services à distance », déclare Michael E. Roach, CEO de CGI, dans un communiqué de ce 20 août.

La nouvelle direction est officiellement constituée :

  • João Baptista : président, nord et sud de l’Europe et Amérique du Sud ;
  • Serge Dubrana : président, centre et est de l’Europe (y compris les Pays-Bas, l’Allemagne et la Belgique) ;
  • Tim Gregory : président, Royaume-Uni ;
  • Colin Holgate : président, Asie-Pacifique (y compris l’Australie, l’Inde, les Philippines et Moyen-Orient) ;
  • Jean-Marc Lazzari : président, France (y compris le Luxembourg et le Maroc) ;
  • Doug McCuaig : président, Canada ;
  • George Schindler : président, États-Unis.

En France, Logica, qui a consolidé successivement Axime Ingénierie (1996) puis CMG (en 2002) puis Unilog (2005), compte environ 9000 collaborateurs – y compris Logica Business Consulting, sur les 41.000 salariés que compte la société dans le monde.

Recent Posts

Après la NAND, Intel dit stop à la gamme Optane

Après avoir vendu son activité NAND, Intel tire un trait sur la technologie 3D XPoint,…

2 semaines ago

Google Analytics : la Cnil a posé les règles du jeu

Près de six mois ont passé depuis de que la Cnil a déclaré l'usage de…

2 semaines ago

Truffle 100 France : le top 20 des éditeurs de logiciels

Truffle 100 France : qui sont les 21 entreprises qui ont dépassé, en 2021, les…

2 semaines ago

Cloud : AWS brocarde les politiques de licences Microsoft

Un dirigeant d'Amazon Web Services dénonce des "changements cosmétiques" apportés par Microsoft à ses politiques…

2 semaines ago

Sécurité du code au cloud : Snyk Cloud, un joker pour développeurs

Snyk officialise le lancement de sa solution de sécurité cloud pour développeurs, Snyk Cloud, fruit…

2 semaines ago

Cegid accroche Grupo Primavera à son tableau d’acquisitions

Cegid va absorber Grupo Primavera, plate-forme de logiciels de gestion d'entreprise née dans la péninsule…

2 semaines ago