Chamaillerie entre Wikipédia, la Britannica et la revue ‘Nature’

Régulations

L’affaire remonte au 15 décembre 2005, date à laquelle la très réputée revue britannique ‘Nature’ a publié une étude sur l’exactitude des informations disponibles sur l’encyclopédie ouverte en ligne Wikipédia

Qui, de Wikipédia ou de la Britannica, présente le mieux le principe d’Archimède, la construction des pyramides ou l’aventure spatiale et la sismologie ? Tel était l’enjeu de l’étude, aujourd’hui contestée, de la revue scientifique.

Par son enquête plutôt favorable à l’encyclopédie en ligne, Nature avait clairement pris parti. Mais il y a un couac, puisque l’encyclopédie Britannica réfute les conclusions des experts indépendants qui ont étudié la pertinence de 42 paires d’articles selon lesquelles les résultats des deux encyclopédies étaient assez proches : une moyenne de 3,86 erreurs pour Wikipedia contre 2,92 pour Britannica. A l’époque des faits, Wikipédia était confronté à une vive polémique autour du rôle des modérateurs et de la qualité des informations disponibles. Rappelons qu’un journaliste américain avait été faussement impliqué dans l’assassinat de JFK. Dans leurs conclusions ces experts avaient déclaré que concernant les sujets scientifiques l’ouvrage réalisé par les internautes pour les internautes était particulièrement fiable. Aujourd’hui l’encyclopédie Britannica estime que l’enquête publiée a été “bâclée” et que ses conclusions sont erronées. L’éditeur de l’ouvrage a probablement mal digéré le fait que dans son éditorial, Nature invitait les scientifiques chevronnés a collaborer à l’encyclopédie en ligne. En raison de ces divergences, la Britannica demande à Nature de publier un rectificatif, mais la revue a priori n’a pas l’intention de le faire si l’on en juge par la teneur de sa réponse. “Nous rejetons ces accusations, et nous sommes confiants dans le fait que notre comparaison était juste” peut-on lire dans un communiqué. De quoi sérieusement s’interroger sur l’adage selon lequel la connaissance est le chemin le plus rapide vers la sagesse…


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur