Pour gérer vos consentements :
Categories: Composants

Chargeur universel : l’USB-C, spectre mondial pour Apple

Un accord à formaliser au retour des vacances d’été et ce sera gravé dans le marbre : à l’automne 2024, l’USB-C deviendra obligatoire sur les smartphones vendus dans l’Union européenne.

L’aboutissement de cette démarche de longue haleine a été source d’initiatives sous d’autres latitudes. Mi-juin, aux États-Unis, des sénateurs ont appelé le département du Commerce à « coordonner » ses agences face à l’« échec de l’industrie à établir des standards pour les accessoires de charge ». Et ont invité – sans mentionner l’USB-C le Gouvernement à emboîter le pas à l’UE.

Au Brésil, l’Anatel, homologue de notre Arcep, vient de lancer une consultation publique. Son objet : un projet de loi visant à imposer l’USB-C. Il s’agirait d’inscrire cette exigence dans les textes qui régissent l’évaluation de conformité des téléphones mobiles (2020) et des chargeurs (2022).

L’Anatel le reconnaît : sa proposition reprend les normes techniques sur lesquelles l’UE s’est fondée. Toutefois, alors que cette dernière a ciblé 15 catégories d’appareils, le projet de loi brésilien s’en tient pour le moment aux téléphones mobiles. Avec, en outre, des seuils différents.

La directive européenne encadrera les appareils acceptant jusqu’à 100 W. L’Anatel a mis le plafond à 60 W. Le palier, en revanche, est le même. Fixé en l’occurrence à « plus de 5 V, 3 A ou 15 W ». Les appareils concernés devront embarquer un connecteur USB-C et le protocole USB-PD (Power Delivery). L’emballage et le manuel devront par ailleurs afficher deux éléments. D’un côté, la puissance maximale admise. De l’autre, une mention annonçant le support de la charge rapide par USB.

Comme l’UE, le Brésil laisse la porte ouverte à de futures interfaces qui seraient plus adaptées. Du côté d’Apple, on a déjà remplacé le port Lightning par l’USB-C sur quelques modèles d’iPad. Dans la gamme iPhone, on attend la transition pour 2023. Probablement au niveau mondial, pour des questions de coûts.

Illustration principale ©

Recent Posts

Après la NAND, Intel dit stop à la gamme Optane

Après avoir vendu son activité NAND, Intel tire un trait sur la technologie 3D XPoint,…

3 semaines ago

Google Analytics : la Cnil a posé les règles du jeu

Près de six mois ont passé depuis de que la Cnil a déclaré l'usage de…

3 semaines ago

Truffle 100 France : le top 20 des éditeurs de logiciels

Truffle 100 France : qui sont les 21 entreprises qui ont dépassé, en 2021, les…

3 semaines ago

Cloud : AWS brocarde les politiques de licences Microsoft

Un dirigeant d'Amazon Web Services dénonce des "changements cosmétiques" apportés par Microsoft à ses politiques…

3 semaines ago

Sécurité du code au cloud : Snyk Cloud, un joker pour développeurs

Snyk officialise le lancement de sa solution de sécurité cloud pour développeurs, Snyk Cloud, fruit…

3 semaines ago

Cegid accroche Grupo Primavera à son tableau d’acquisitions

Cegid va absorber Grupo Primavera, plate-forme de logiciels de gestion d'entreprise née dans la péninsule…

3 semaines ago