CheckPoint repère une vulnérabilité sous VPN-1

Sécurité

Elle est qualifiée de critique

Après la découverte, par ISS, de failles en février dernier sur Firewall-1, l’éditeur annonce avoir lui même identifié de nouveaux problèmes sur certains produits VPN-1. Une annonce qui tombe mal pour CheckPoint qui lance de nouvelles solutions de sécurité (voir notre article).

La vulnérabilité pourrait être exploitée par un attaquant distant afin de compromettre un système vulnérable. Ce problème de type buffer overrun résulte d’une erreur présente au niveau du protocole ISAKMP qui ne gère pas correctement certaines procédures de négociations de tunnels VPN. La faille pourrait être exploitée par un attaquant afin d’exécuter des commandes arbitraires en envoyant des paquets spécifiques. Les produits concernés sont: Check Point FireWall-1 GX 2.x Check Point VPN-1 SecureClient Check Point VPN-1 SecuRemote Check Point VPN-1/Firewall-1 NG Check Point VPN-1/FireWall-1 NG avec Application Intelligence (AI) Check Point VPN-1/FireWall-1 VSX NG VPN-1/FireWall-1 R55 HFA-03, R54 HFA-410 et NG FP3 HFA-325, ou VPN-1 SecuRemote/SecureClient R56 ne sont pas vulnérables. Les ‘les Hotfix Accumulators’ sont disponibles sur le site Internet de CheckPoint.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur