Chef et HP apportent des recettes pour adopter le DevOps

CloudDatacentersDéveloppeursDSILogicielsOpen SourceOrchestrationProjets

HP a signé un partenariat avec Chef, une solution Open Source d’orchestration des infrastructures Cloud. L’objectif est de pousser les entreprises à adopter la démarche DevOps

A Barcelone, HP a fait la part belle à ses annonces autour du datacenter, stockage, serveurs critiques, etc. Sur la partie administration, le constructeur a juste souligné la mise à jour d’Openview qui intègre maintenant des fonctions analytiques pour améliorer les diagnostics et les rapports. Pour autant, dans les allées de Discover, d’autres annonces ont été faites autour du datacenter. Ainsi, HP a signé un partenariat avec Chef.

Chef est un outil d’orchestration des infrastructures de cloud computing en Open Source. Il permet de créer des recettes (via un langage de programmation métier), utilisables pour déployer les serveurs. Il est ainsi possible de définir le rôle qu’aura un nœud physique au sein d’un cloud : compute, stockage, réseau, etc. Chef peut aussi provisionner (et déprovisionner) des machines virtuelles. Des recettes facilitent la pré-configuration et le déploiement des serveurs virtuels, voire des conteneurs. Apache pour un serveur web, MariaDB pour une base de données, ou encore Hadoop pour du Big Data. Enfin sur le cloud hybride, il supporte en effet les plates-formes cloud d’Amazon (EC2), Google (Cloud Platform), Microsoft (Azure) et Rackspace.

Une automatisation pour une orientation DevOps

Selon l’accord, HP va intégrer la solution Chef dans son portefeuille d’automatisation de l’infrastructure, Datcenter Care, un secteur évalué à 10 milliards de dollars. En éliminant la complexité de l’administration des serveurs, la solution de Chef qui se définit comme de « l’infrastructure as a code » aide l’entreprise à adopter une démarche DevOps. Cette dernière pousse à la réorganisation des équipes de développement visant à accélérer la mise sur le marché des nouvelles fonctionnalités et versions d’applications.

HP a misé sur Chef pour apporter cette touche DevOps aux entreprises, mais il existe d’autres solutions Open Source sur le marché dans ce domaine. Parmi celle-ci, on peut citer Anssible, Salt ou Puppet. Chef est utilisé par de nombreux clients comme Facebook, Yahoo ou Bloomberg.

A lire aussi :

Chef, CoreOS, Jenkins et les autres : la boîte à outils Open Source du Cloud
CA Technologies veut s’imposer dans l’API-Culture


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur