Chine: Alcatel gagne un marché auprès du ministère de la Sécurité

Cloud

L’équipementier européen a remporté un appel d’offres pour la mise en place d’un réseau télécoms multi-services reliant les 32 provinces de Chine. Commanditaire: le ministère de la Sécurité publique

Alcatel annonce la signature d’un contrat entre sa filiale Alcatel Shangai Bell avec le ministère chinois de la Sécurité Publique (MCSP): il s’agit de déployer un réseau de nouvelle génération.

C’est la deuxième fois, après le projet du Bureau d’Information du Conseil d’État en 2005, que ce type de réseau est déployé à l’échelle du pays par un organisme public en Chine.

Selon le contrat, Alcatel fournira une solution de communication IP intégrée pour répondre aux besoins croissants de capacité du réseau national de nouvelle génération du MCSP. Ce réseau permettra d’offrir des communications efficaces et sécurisées dans 32 provinces et villes, soit une réseau de 32 noeuds. En plus des nombreuses fonctionnalités de téléphonie, le réseau prendra en charge un vaste panel de services multimédias IP perfectionnés, tels qu’un répertoire téléphonique avec notification de présence, la fonction walkie-talkie (“push-to-talk“), la messagerie instantanée et la fonction “Push-to-show” qui permet aux utilisateurs de voir l’agenda de leurs correspondants et de faire de la visio-conférence.

A l’échéance du contrat, fin septembre 2006, les fonctionnaires du ministère chinois de la Sécurité Publique pourront bénéficier de services multimédias et interactifs comprenant la visiophonie, la visioconférence, la possibilité d’être joint partout à un seul numéro (” Find-Me Follow-Me “), le réseau privé virtuel (VPN) dédié à la voix et des logiciels de téléphonie.

Ce nouveau réseau repose sur un Alcatel 5020 ‘Softswitch’, équipement compatible IMS et sur un OmniPCX Entreprise. Il va “améliorer de façon significative l’efficacité opérationnelle du ministère, en garantissant la qualité et les performances, tout en conservant une connexion transparente avec les réseaux téléphoniques existants dans les villes secondaires“.

Notre partenariat avec Alcatel nous permettra de définir le meilleur moyen de faire évoluer nos réseaux téléphoniques traditionnels. Nous allons optimiser la qualité et l’efficacité de notre travail grâce à des communications fiables et perfectionnées (…)‘ déclare Ma Xiaodong, ingénieur en chef du service Information & Communication au ministère.

Alcatel ne communique pas le montant du contrat.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur