Chine: Google s’immisce en force dans les mobiles et Internet

Régulations

Le moteur de recherche a fait alliance avec China Mobile et pris
position dans l’actionnariat de l’opérateur P2P chinois Xunlei Networking
Technology Co

C’est une alliance de géants sur le plus grand marché émergeant du monde que vient de révéler Google. Le moteur de recherche fournira en effet ses technologies mobiles à l’opérateur chinois China Mobile. Les services mobiles et internet de Google sont en test en Chine chez l’opérateur depuis décembre dernier.

Parallèlement, Google a – en partenariat avec la firme de capital risque Ceyuan Venture de Shangai ? pris une participation dans Xunlei Networking Technology Co, un opérateur chinois spécialisé dans les réseaux ‘peer-to-peer‘ (P2P) de partage de fichiers.

Avec 132 millions de chinois en ligne, la Chine se place déjà à la seconde place mondiale derrière les Etats-Unis. Le potentiel et les opportunités sont donc colossaux, car ce pays ne fait que s’ouvrir aux technologies, et tout y reste à faire.

Difficile pour autant aux géants de l’industrie, majoritairement américains, de s’implanter en direct en Chine, qu’il s’agisse d’obtenir les accords d’un gouvernement communiste omniprésent et protectionniste, ou encore des règles complexes et contraignantes imposées par ce dernier.

C’est pourquoi ces mêmes géants, après une première expérience bien frustrante, ont fini par réduire la voilure et chercher les partenariats. Le dernier en date est presque passé inaperçu, il est pourtant stratégique : Microsoft a passé un accord avec Baidu (le ‘Google chinois‘) pour diffuser les pubs de ce dernier sur les sites chinois de Microsoft, en particulier MSN et Live.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur