Chine: le crocodile Alibaba veut croquer le requin Google

Cloud

Le site a déjà vaincu une cible de choix: eBay

La Chine est un formidable marché. Mais il est aussi formidablement concurrentiel. Et les marques locales s’imposent de plus en plus face aux géants internationaux. C’est le cas de Alibaba.com, nouveau mastodonte de l’internet chinois.

Sa filiale de commerce électronique, taobao.com, bat déjà à plate couture l’américain eBay. Mais aujourd’hui, Alibaba veut écraser Google. “Nous avons vaincu eBay, acheté Yahoo et l’argent que nous avons sera utilisé pour stopper Google”, a déclaré Jack Ma, directer général du groupe, en référence au milliard de dollars que Yahoo lui a donné en échange de 40% dans Alibaba.com. Google et Yahoo sont “très puissants” aux Etats-Unis et en Europe, mais pas autant en Asie, ajoutant que Google était vulnérable en Orient et qu’Alibaba.com allait concentrer ses efforts sur le développement de son site de recherches afin de gagner des parts de marché au détriment de l’américain. “Je les appelle des requins dans l’océan. Nous, nous sommes des crocodiles dans le Yangtsé (fleuve chinois), nous avons donc plus de chance qu’eux”, a lancé le patron en marge d’un sommet de l’Asie-Pacifique (Apec) à Pusan, sur la côte méridionale de Corée du Sud.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur