Chine: les équipementiers de mobiles peuvent s’inquiéter

Régulations

Sur le premier marché mondial de téléphonie mobile, les acteurs occidentaux doivent céder de plus en plus de place aux constructeurs chinois. Bientôt 50%?

Véritable eldorado, la Chine? En tous cas, elle se révèle comme une vache à lait pour les grands équipementiers mondiaux que sont Nokia, Motorola, SonyEricsson ou encore Samsung. Car l’Empire du Milieu est à la fois le premier marché mondial en termes d’abonnés mais aussi le pays où les taux de progression sont les plus importants.

Mais le quasi-monopole des constructeurs occidentaux est en train de s’effriter. La faute aux… chinois. Car de plus en plus d’acteurs nationaux font leur entrée sur le marché. Des acteurs qui raflent la mise. Ainsi, le premier équipementier de réseaux télécoms chinois, Huawei Technologies, a annoncé son intention de se lancer dans la production de téléphones portables. “Nous nous concentrerons sur les téléphones de troisième génération, étant donné que nous faisons partie d’une coentreprise de recherche et développement (sur ce secteur) depuis l’année dernière”, a expliqué à Reuters un porte-parole de la société basée à Shenzhen. Part de marché en chute “Cependant, nous n’excluons pas (de fabriquer) des combinés (aux normes) GSM et CDMA”, a-t-il ajouté au cours d’un entretien téléphonique. “Nous discutons actuellement avec plusieurs partenaires potentiels”, a-t-il dit sans donner plus de détails sur un éventuel lancement de produit. Pour les observateurs, ce constructeur pourrait lancer ses premiers téléphones dès le premier semestre 2003. L’arrivée de ce grand groupe risque d’entamer encore un peu plus la part de marché des équipementiers non chinois. Ces derniers ont vu leur part de marché passer de 86 à 70% dans le pays entre 2001 et 2002. Et selon certaines estimations, les fabricants chinois, tels que TCL, China Kejian, Ningbo Bird et Amoisonic pourraient conquérir jusqu’à 50% du marché national dès la fin 2003. Européens et Américains ont donc du souci à se faire.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur