Chine : Wikipédia dans le noir depuis deux jours

Régulations

Un coup ça marche, un coup ça ne marche pas…

La version anglaise de la célèbre encyclopédie en ligne, Wikipédia n’est plus accessible en Chine. Et ce n’est pas la première fois, depuis plusieurs mois l’URL est régulièrement fermée. Dans les faits, Wikipédia est un site gênant pour le bon fonctionnement de la propagande organisée par le pouvoir.

Certains sujets comme l’indépendance du Tibet, les événements de la place Tian’anmen, l’emprisonnement des journalistes ont le don d’agacer Pékin. Les sites qui abordent ces questions sont régulièrement fermés, et le pouvoir ne justifie jamais ces censures.

Selon nos informations, ces dernières semaines, le contrôle de la toile s’intensifie de façon inquiétante en Chine, et les voix de la liberté s’éteignent les unes après les autres.

Depuis mardi 4 septembre, les internautes de Shanghai et Pékin signalent qu’ils ne peuvent plus accéder aux pages de la version anglaise de la cyber-encyclopédie… Selon IDG, Wikipédia n’explique pas ce “bogue”, la direction du site a même indiqué être en ligne depuis le 30 août… Bizarre…

Certains estiment que les points de vue politiques développés sur l’encyclopédie ne sont pas suffisamment alignés sur ceux du gouvernement qui aurait décidé de bloquer le site. Signalons également que les versions chinoises de Wikipédia sont presque tout le temps fermées.

Le gouvernement chinois nous réserve-t-il encore des surprises d’ici les JO de 2008? Entre deux emprisonnements de “dissidents”, l’empire a encore le pouvoir d’empêcher ses citoyens d’accéder au Web dans sa version intégrale. À savoir une terre virtuelle libre, où la liberté d’expression a encore des cartes à jouer…


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur