Christophe Bresson, Philips : « 200 applications pour la lumière connectée »

M2MRéseaux

A l’occasion du Web 2014, Christophe Bresson, en charge de la communication et du marketing de Philips est revenu sur le développement de la lumière connectée

Quand on parle d’objets connectés, les premiers mots qui viennent à l’esprit sont montres, bracelets mais pas des ampoules. Et pourtant, Philips est arrivé sur ce créneau il y a maintenant deux ans. A l’occasion du Web 2014, Christophe Bresson, responsable de la communication et du marketing de Philips a fait un point sur la lumière connectée.

La gamme U est pilotée grâce à une application sur tablettes et smartphones. Le fabricant a ouvert son écosystème aux développeurs en livrant des API. Résultat, au mois de novembre dernier, il recensait 200 applications compatibles. Le marché est encore au stade de l’innovation reconnait le responsable, mais la généralisation est pour bientôt grâce à une baisse des prix et un développement des usages. Ces derniers sont multiples avec notamment un intérêt pour le changement d’ambiances lumineuses en fonction de l’humeur.

Le développement de la lumière connectée va trouver naturellement sa place dans les projets de smart cities. Philips indique qu’il travaille sur ce sujet à plusieurs niveaux, la ville avec un pilote à Lyon. Il s’implique aussi dans les bâtiments et enfin auprès du résidentiel.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur