Google Chrome : bilan d’un an de support des extensions

Cloud

8500 extensions, 1500 thèmes et plus de 70 millions de téléchargements ; les modules permettant de personnaliser ou d’étendre le navigateur web Google Chrome sont particulièrement populaires.

La galerie présentant les extensions et thèmes dédiés au navigateur web Google Chome vient de souffler se première bougie. Rappelons que les extensions permettent d’ajouter de nouvelles fonctionnalités au butineur. Un concept rendu populaire sous Firefox, avant d’être repris par Google (Chrome), Apple (Safari) et Opera Software (Opera).

Le succès des modules complémentaires dédiés à Chrome a été rapide : un tiers des utilisateurs de ce navigateur dispose au moins d’un module complémentaire installé (gageons que pour la plupart d’entre eux il s’agit de l’anti pub AdBlock). La galerie compte 8500 extensions et 1500 thèmes, le tout ayant été téléchargé plus de 70 millions de fois en un an. Un succès qui devrait perdurer avec le Chrome Web Store, qui permettra aux développeurs de distribuer et vendre leurs applications web, extensions et thèmes.

Cette montée en puissance a été accompagnée par Google, qui a amélioré au fil du temps les capacités de son moteur d’extensions. Lors du lancement de cette technologie, il n’était ainsi pas possible d’afficher des menus contextuels, de manipuler l’historique et les cookies, ou encore d’accéder à certaines fonctionnalités comme l’affichage de notifications ou l’utilisation de fonctions de géolocalisation.

Google ne compte pas s’arrêter là : la prochaine version stable de Chrome permettra ainsi aux modules complémentaires de manipuler la barre d’adresses du navigateur et les onglets épinglés. La firme travaillera par la suite à des fonctions évoluées comme l’interception des communications réseau, la gestion des téléchargements et le support des (futures) barres latérales.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur