Pour gérer vos consentements :
Categories: OSPoste de travail

Chrome OS bourgeonne avec la pandémie

Chrome OS, grand gagnant de la pandémie ? IDC le crédite en tout cas d’une nette progression sur le marché des systèmes d’exploitation pour ordinateurs personnels. À tel point qu’il a dépassé macOS en 2020.

Sur quels ordinateurs personnels se base-t-on précisément ? Sur les laptops, les desktops et les stations de travail que les fabricants ont livrées au cours de l’année. C’est-à-dire, toujours selon IDC, un peu plus de 300 millions de machines*.

On trouvait Windows sur environ 80,5 % de ces machines. Alors qu’en 2019, il équipait 85,4 % du parc livré.
La dynamique est plus favorable pour macOS : +0,8 point d’une année sur l’autre, à 7,5 %. Elle l’est encore plus pour Chrome OS : +4,4 points, à 10,8 %.

Le système d’exploitation de Google est monté en puissance au fil des mois. Au 1er trimestre, il avait capté 5,3 % du marché, devancé par macOS (5,8 %). Au 2e trimestre, il avait atteint les 10 %, pour se porter à 11,5 % au 3e et à 14,4 % au 4e.
Dans le même temps, Windows est passé d’une part de 87,5 % (T1) à 76,7 % (T4).

Chrome OS : un écosystème à maturité ?

IDC a fait remarquer, dans ses statistiques sur le marché global du PC, l’expansion de Chrome OS au-delà du secteur de l’éducation. Il faut dire que l’offre s’est diversifiée… et « qualifiée », entre autre sous l’impulsion d’Intel. Ce dernier avait ouvert, en début d’année, sa certification Project Athena aux Chromebooks.

Dans la foulée, Google avait annoncé une prolongation de support : 8 ans de mises à jour (fonctionnalités et sécurité) pour les Chromebooks vendus à partir de 2020. Il a aussi dans ses cartons divers projets qui incluent la séparation navigateur/système d’exploitation et une dispositif de « continuité » avec les téléphones Android.

En fin d’année, Parallels a adapté son offre pour proposer la virtualisation locale de Windows sur les Chromebooks. Tandis qu’AMD a dédié à ces machines une gamme de puces Ryzen et Athlon.

* Lenovo est reste le premier constructeur mondial, avec 24 % de part de marché en 2020 (-0,2 point). Il devance toujours HP (22,4 % ; -1,1 point) et Dell (16,6 % ; -0,8 point). Apple occupe le quatrième rang.

Recent Posts

IA : le joker des équipes perdues dans le Big data

Les professionnels se tourneraient volontiers vers l'IA pour rationaliser la recherche de données et renforcer…

7 heures ago

De la Bretagne au Luberon, la France toujours sous le feu des ransomwares

Emballage, agroalimentaire, collectivité territoriale... La diversité des profils reste de mise chez les dernières victimes…

8 heures ago

Open source : Singularity devient Apptainer sur fond de querelles intestines

En conflit avec son entité commerciale, le projet communautaire Singularity (plate-forme de conteneurs HPC) change…

13 heures ago

Hyperconvergence logicielle : qui sont les principaux fournisseurs ?

Qui sont les têtes d'affiche de l'hyperconvergence logicielle et qu'attendre de leurs offres respectives ?…

14 heures ago

Cyberscore : comment le « Nutri-Score de la cyber » prend forme

Forme, portée, mise en œuvre... Plus d'un an après le dépôt de la proposition de…

1 jour ago

AWS re:Invent 2021 : les annonces au premier jour

Comment évolue la stratégie produit d'AWS ? Retour sur quelques annonces qui ont jalonné la…

1 jour ago