Chromebooks : Intel et AMD impulsent une montée en gamme

Intel et AMD sont à l’offensive sur les Chromebooks. À quelques jours d’intervalle, l’un et l’autre ont annoncé l’élargissement de leur catalogue de processeurs à destination de ce segment de marché.

Du côté d’AMD, on a lancé la série 3000C.
Les cinq références qui la composent sont reprises de la série 3000U (Picasso) destinée aux ultraportables. Deux d’entre elles sont disponibles depuis le 1er trimestre 2019. Il s’agit du Ryzen 5 3500U et du Ryzen 7 3700U… rebaptisés, donc, avec un C final. Gravés en 12 nm, ils embarquent 4 cœurs CPU et 8 ou 10 cœurs GPU Vega, pour un TDP de 15 W.

Les trois autres références « rebadgées » sont gravées en 14 nm. Disponibles pour les ultraportables depuis début 2020, elles allient deux cœurs CPU à deux ou trois cœurs GPU Radeon. Il s’agit du Ryzen 3 3250U, de l’Athlon Gold 3150U et de l’Athlon Silver 3050U.

AMD promet une intégration d’ici à la fin de l’année sur des Chromebooks « milieu et haut de gamme » d’Acer, Asus, HP et Lenovo.

Intel a pour sa part officialisé l’arrivée prochaine des puces Tiger Lake (Core 11e génération) sur les Chromebooks. Sans toutefois préciser lesquelles. Il mentionne les mêmes partenaires qu’AMD, en y ajoutant Dell et Samsung.

De ses benchmarks ressort en particulier le gain de performance sur la partie graphique. La raison ? La nouvelle architecture Xe, commercialisée sous la marque Iris.

Intel met aussi en avant les progrès en multitâche et en navigation web. Aucune information, en revanche, sur l’aspect consommation / autonomie.

Intel effectue la comparaison entre les Core i7-10610U et i7-1165G7.

Illustration principale ©

Recent Posts

Business Intelligence : Tibco s’offre Information Builders

Tibco Software va acquérir Information Builders (ibi), pionnier de la Business Intelligence qui cherchait à…

2 jours ago

Moteurs de recherche : Google en situation d’Apple-dépendance ?

La procédure antitrust que l'administration américaine a ouverte contre Google comprend une estimation de la…

2 jours ago

Orange Cyberdefense : opposition interne à une cotation en bourse

Le principal syndicat de l'opérateur historique s'oppose à une cotation des activités Orange Cyberdéfense. Il…

2 jours ago

Machine learning : vers une classification dédiée des menaces de sécurité

Dans la lignée de son framework ATT@CK, MITRE porte le projet open source Adversarial ML…

2 jours ago

SAP lance sa Customer Data Platform

SAP Customer Data Platform s'appuie sur l'offre Customer Data Cloud, elle même basée sur la…

2 jours ago

Cyberattaque sur Sopra Steria : un bourreau nommé Ryuk ?

Référence dans l'univers des ransomwares, Ryuk semble s'être introduit chez Sopra Steria. En l'état, l'ESN…

2 jours ago