Chronopost associe 3.000 bureaux de tabac aux ‘cyberachats’

Régulations

Chrono Relais est né: dans l’Hexagone, postiers et buralistes se serrent les
coudes pour mieux servir l’e-commerce

Chronopost a réussi à mettre 3.000 bureaux de tabac dans la boucle du cyber-commerce. Le nouveau service se nomme Chrono Relais et il pourrait encore doper l’essor de l’e-commerce en France.

Voilà une initiative qu’il faut saluer ! Avec le véritable boom de l’e-commerce, selon la Fédération des entreprises de vente à distance (Fevad), les ventes en ligne ont généré l’année dernière un chiffre d’affaires de 12 milliards d’euros soit 40% de plus qu’en 2005, et face à la saturation de La Poste, il fallait initier de nouveaux réseaux de livraison. C’est désormais chose faite.

La filiale de La Poste et de GeoPost, vient d’annoncer que désormais, 3.000 bureaux de Tabac allaient faire office de lieu de réception des colis issus du commerce électronique. Ce réseau alternatif vient compléter les 14.000 bureaux de poste traditionnels.

Qui plus est, les horaires d’ouverture des bureaux de tabac (7h30 / 19h30) vont faciliter la vie des consommateurs. Notons qu’ils sont souvent ouverts le dimanche matin.

Le groupe estime que cette méthode va lui apporter 20.000 colis supplémentaires par jour en 2008, soit 8% de son trafic.

Selon le Figaro, le site Cdiscount est le seul à avoir signé un partenariat avec Chronopost. D’après le journal, d’autres e-commerçants lorgnent cette solution.

Suite à une enquête menée par Chronospost sur les souhaits de ses utilisateurs, deux points principaux se dégagent. Dans un premier temps, les consommateurs veulent être livrés à domicile, ensuite, ils désirent avoir accès à un point de proximité.

Espérons tout de même, que cette plongée dans l’antre de la cigarette, n’aille pas inciter les anciens fumeurs utilisant ce service à renouer durablement avec madame nicotine.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur