Ciena met 390 M$ 'cash' pour l'activité 'réseaux optiques' de Nortel

Réseaux

Une offre suffisante? Ciena propose 390 millions de dollars ‘cash’ et 10 millions d’actions, soit 521 M$ pour l’activité ‘réseaux optiques’ du canadien Nortel

Le dépeçage de Nortel Networks continue. Dernier épisode en date: ce 7 octobre, le constructeur d’équipements réseaux à très haut débit, s’est engagé sur un prix de rachat valorisé à 521 millions de dollars: 390 millions en ‘cash’ et 10 millions d’actions Ciena (valorisées à environ 131 millions de dollars) – soit une valorisation totale de 521 millions de dollars (*).

Un bon prix… car aucun autre candidat ne semble surenchérir. Officiellement, il s’agissait d’une mise aux enchères.

Si cela se confirme, Ciena, qui compte 2.110 salariés, doublerait quasiment ses effectifs, en reprenant la majorité des salariés de cette activité de Nortel (2.000 personnes, soit 80 à 85% du total).

Ce serait aussi une bonne occasion, pour Ciena, de compléter son expertise et son portefeuille de clients dans les réseaux Ethernet à haut débit – le marché du “carrier Erthernet” (infrastructures giga-Ethernet de bout en bout, proposées par des opérateurs et généralement déployées sur des réseaux MAN ou ‘metropolitan area networks‘). Une bonne opportunité également d’élargir sa présence à l’international.

Nortel cède également son activité de transport optique ‘long haul’ et son offre de solutions multiservices SONET/SDH, y compris la supervision/ administration de ces réseaux d’infrastructure ‘backbone’ d’opérateurs.

Ciena, dont le siège est à Alpharetta (Etat de Georgie), a des implantations à Linthicum (Maryland), à San Jose (Californie), à Spokane (Etat de Washington), mais également au Canada (à Ottawa, siège historique de Nortel) ainsi qu’en Inde (Gurgaon).

___

Mise à jour, modif 09 octobre, 12:30


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur