Pour gérer vos consentements :

Cybersécurité : le Cigref et Kaspersky répondent à l’Appel de Paris

L’Appel de Paris « pour la confiance et la sécurité dans le cyberespace » a été lancé le 12 novembre 2018 par le chef de l’Etat français, Emmanuel Macron. L’Appel est devenu depuis une initiative multipartite soutenue par 1 100 acteurs publics et entités privées.

Le Cigref, qui regroupe des DSI et décideurs de grandes entreprises et administrations publiques françaises, et l’éditeur russe de solutions de cybersécurité Kaspersky, font partie des signataires. Ils vont piloter l’un des groupes de travail, dont la création avait été annoncée en novembre 2020 par le ministère de l’Europe et des Affaires étrangères.

Dans ce cadre, avec l’aide du centre de recherche GEODE (Géopolitique de la Datasphère), le Cigref et Kaspersky co-président officiellement le groupe de travail (GT6) en charge du « développement d’outils concrets » pour les soutiens du projet. Il s’agit de donner aux travaux engagés « une dimension opérationnelle », a expliqué Arnaud Coustillière, représentant Cigref pour l’Appel de Paris, dans un communiqué.

De son côté, Eugène Kaspersky, CEO de la firme Kaspersky, a indiqué que les efforts se concentrent sur « la sécurité et la résilience du cyberespace », et ce « en collaboration avec l’industrie, la communauté technique, les universités et la société civile ».

Sécuriser la chaîne d’approvisionnement numérique

Le groupe de travail va recenser les initiatives actuelles en matière de sécurité de l’offre et de responsabilité des acteurs concernés. La groupe va également étudier les bonnes pratiques et les recommandations existantes, de l’OCDE au volet « sécurité des produits et services numériques » du Dialogue de Genève sur le comportement responsable dans le cyberespace. L’idée est d’éclairer les enjeux de sécurité de la chaîne d’approvisionnement numérique « sans dupliquer les efforts mondiaux », ont précisé les partenaires.

Les résultats de travaux du GT6 et de l’ensemble des six working groups seront présentés lors du prochain Forum de Paris sur la paix, en novembre 2021.

(crédit photo de une © Shutterstock)

Recent Posts

Cloud : 4 points à retenir du rapport Aryaka

Adoption cloud, espace de travail hybride, convergence réseau et cybersécurité… La migration monte en puissance.

2 jours ago

Automatisation et emploi : pourquoi l’Europe peut mieux faire

Impactés par l'automatisation, 12 millions d'emplois seraient détruits dans 5 pays d'Europe, d'ici 2040. La…

2 jours ago

Green IT : 10 chiffres sur l’empreinte écologique

L'ADEME et l'Arcep ont remis au Gouvernement leur rapport sur l'empreinte environnementale du numérique en…

2 jours ago

Cisco : 4 certifications qui rapportent

Dans les technologies et les réseaux, une expertise certifiée peut faire la différence. Les certifications…

3 jours ago

WeTransfer vers une valorisation de 716 millions €

Le service de transfert et de stockage de fichiers WeTransfer sera évalué entre 629 et…

3 jours ago

Threat intelligence : VirusTotal tente de valoriser les IoC

VirusTotal (plate-forme de renseignement sur les menaces) a récemment introduit le principe des « collections…

3 jours ago