Pour gérer vos consentements :

Un portail du ministère de la Défense à son tour piraté

Après l’Anssi, les autorités françaises sont à nouveau la cible d’un collectif Anonymous. Lundi 22 février, des hackers protestant contre le rôle de la France dans le commerce des armes (la France est le 4e exportateur mondial d’armes, selon l’institut Sipri), ont revendiqué le piratage du portail du CIMD (Centre d’identification des matériels de Défense), rapporte Softpedia.

Plusieurs heures après cette revendication, ce portail métier du ministère de la Défense a été rendu inaccessible, une page statique livrant le message suivant aux internautes : « Le portail du CIMD est temporairement indisponible en raison d’activités de maintenance pour une durée d’au moins 24 heures. » Ce mardi 23 février, peu avant midi, le portail du CIMD était toujours inaccessible.

De l’interface à la base de données

Les hackers auraient obtenu un accès à l’interface d’administration – un CMS (content management system) qui « ressemble à une ancienne plateforme de gestion de contenu » ou a été conçu « sur mesure » pour le ministère de la Défense, présume Softpedia, captures d’écran à l’appui –. Les pirates auraient également ciblé la base de données du site qui contient, notamment, des informations sur les fournisseurs et partenaires de l’armée, des noms d’utilisateurs FTP, des comptes et sessions PHP.

Cette affaire intervient alors que s’ouvre aujourd’hui, le procès de trois pirates informatiques âgés de 22 à 27 ans et se revendiquant de la mouvance Anonymous pour des faits commis il y a 3 ans. Suite à la coupure de Megaupload, des Anonymous ont mené des opérations de représailles visant notamment le site de l’Élysée et celui d’EDF.

Lire aussi :

Le site Defense.gouv se met à DDoS des Anonymous

crédit photo © NeydtStock / Shutterstock.com

Recent Posts

Après la NAND, Intel dit stop à la gamme Optane

Après avoir vendu son activité NAND, Intel tire un trait sur la technologie 3D XPoint,…

2 semaines ago

Google Analytics : la Cnil a posé les règles du jeu

Près de six mois ont passé depuis de que la Cnil a déclaré l'usage de…

3 semaines ago

Truffle 100 France : le top 20 des éditeurs de logiciels

Truffle 100 France : qui sont les 21 entreprises qui ont dépassé, en 2021, les…

3 semaines ago

Cloud : AWS brocarde les politiques de licences Microsoft

Un dirigeant d'Amazon Web Services dénonce des "changements cosmétiques" apportés par Microsoft à ses politiques…

3 semaines ago

Sécurité du code au cloud : Snyk Cloud, un joker pour développeurs

Snyk officialise le lancement de sa solution de sécurité cloud pour développeurs, Snyk Cloud, fruit…

3 semaines ago

Cegid accroche Grupo Primavera à son tableau d’acquisitions

Cegid va absorber Grupo Primavera, plate-forme de logiciels de gestion d'entreprise née dans la péninsule…

3 semaines ago