Cisco bat les prévisions de chiffre d’affaires des analystes

Gestion des réseauxRéseaux

Porté par l’Internet of Everything, et une forte demande sur les switchs réseau, Cisco vient de boucler un excellent trimestre, avec un CA en croissance de 7 %.

Cisco livre les résultats de son second trimestre de l’exercice décalé 2014 – 2015. La firme engrange un chiffre d’affaires de 11,9 milliards de dollars, en croissance de 7 % par rapport à l’année précédente. C’est légèrement au-dessus des attentes des analystes, qui tablaient sur un CA de 11,8 milliards de dollars.

Le bénéfice net et le gain par action bondissent respectivement de 67,7 % et 70,4 %, à 2,4 milliards de dollars et 46 cents. Toutefois, en ne prenant pas en compte certains éléments, comme les acquisitions, la progression se fixe à 8,9 % pour le bénéfice net (2,7 milliards de dollars) et à 12,8 % pour le gain par action (53 cents).

Trimestre réussi donc pour la société. « Cette forte dynamique est le résultat direct de la façon dont nous avons réussi la transformation de notre entreprise au cours des trois dernières années, et de notre position de leader dans les transitions vers le cloud, la mobilité, le big data, la sécurité, la collaboration et l’Internet of Everything. Dans chaque nation et chaque entreprise, tout devient numérique et le réseau est au centre de cette transformation », explique John Chambers, patron de Cisco.

Petite progression sur le semestre

Sur le semestre passé, les résultats de Cisco restent toutefois moins enthousiasmants, la société ayant connu un démarrage un peu lent de son exercice.

Le chiffre d’affaires ne progresse ainsi que de 4,3 %, à 24,2 milliards de dollars. Le bénéfice net, en données corrigées, grimpe pour sa part de seulement 1,9 %, à 5,5 milliards de dollars. Le gain par action fait un peu mieux, avec 1,08 dollar, contre 1 dollar un an plus tôt.

À lire aussi :
Cloud et collaboratif au centre de la stratégie Cisco en 2015
Cisco cède du terrain en Bourse, malgré de bons résultats
Cisco étend son réseau Intercloud auprès d’opérateurs


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur