Cisco choisit l’anti-virus de TrendMicro

Sécurité

Pour mieux protéger les réseaux, Cisco va contribuer à verrouiller les attaques de virus ou de vers plus en amont, à hauteur des routeurs et des commutateurs. L’équipementier a choisi la technologie d’un des leaders du marché

La sécurité est devenue un point très sensible aujourd’hui. Les grands constructeurs s’en préoccupent de plus en plus et n’hésitent pas à utiliser les solutions sophistiquées et dûment éprouvées. Ce 7 juin, Cisco Systems a annoncé qu’il avait retenu TrendMicro, pour la lutte anti-virus. ”

Si le réseau peut automatiquement prendre des contre-mesures pour continuer à fonctionner en dépit d’une attaque informatique, c’est une bonne chose“, assure Abner Germanow, un analyste d’IDC, cité par l’agence Reuters. Un logiciel de détection des virus et des vers installé sur des noeuds du réseau Internet soulagerait les utilisateurs de PC, principaux responsables de leur propagation. “Cela montre que la sécurité commence à pénétrer les infrastructures de base“, commente Peter Firsbrook, analyste chez Meta Group. L’installation d’un pare-feu et d’un logiciel antivirus sur un PC est loin de stopper tous les virus circulant sur Internet, affirment les experts en sécurité. La nouvelle approche consiste donc à permettre aux routeurs de les identifier et de les bloquer. En 2003 Cisco et TrendMicro avaient déjà engagé un partenariat. Les clauses financières de ce nouvel accord n’ont pas été révélées.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur