Cisco confirme son intention de s'emparer de PureDigital

Cloud

Malgré la cise, les emplettes se poursuivent

Les plus solides comme IBM, Oracle ou Cisco ont vite compris que la crise actuelle pouvait représenter une belle opportunité pour les opérations de croissance externe. Après les rumeurs autour d’un rachat de Sun par IBM, on apprend aujourd’hui que Cisco compte s’emparer de Pure Digital, un spécialiste de la vidéo et des webcams. Le montant de la transaction devrait avoisiner 590 millions de dollars sous forme d’actions.

“L’acquisition de Pure Digital s’inscrit dans la stratégie de Cisco de pénétration du marché grand public et son intention d’accompagner le marché vers le Visual Networking, dans la continuité des annonces faites lors du CES 2009”, peut-on lire dans un communiqué

Et de poursuivre : “Cette acquisition va permettre à Cisco d’étendre son approche du marché grand public en développant de nouvelles capacités vidéos et d’amener le marché à la prochaine génération d’expériences de loisirs et communications”.

Pure Digital développe le produit Flip Video qui aurait été commercialisé à 2 millions d’exemplaires. Il s’agit de petites caméras numériques très maniables équipées d’un logiciel permettant le téléchargement instantané de vidéos sur des sites de socialisation et de partage d’images comme YouTube et MySpace. L’une des dernières créations du groupe, la mini caméra numérique haute définition FlipMino, avait été distinguée parmi les meilleurs gadgets de l’année lors du salon de l’électronique (CES) de Las Vegas en janvier.

Une fois l’acquisition bouclée, Pure Digital fera partie du Cisco Consumer Business Group (CBG). Jonathan Kaplan, CEO de Pure Digital deviendra General Manager de la division Grand public de Cisco (Cisco Consumer Business Group).

Le géant des équipements télécoms poursuit donc son développement tous azimuts. Il y a quelques jours, la firme annonçait son offensive dans les serveurs lames, secteur où il compte bien tailler des croupières à IBM et à HP.

A lire : Cisco annonce son offre Unified Computing avec serveurs ‘blades’


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur