Cisco corrige son IOS – merci, Michael Lynn !

Sécurité

Finalement Cisco accuse le coup. Le géant d’Internet se décide à avouer une importante faiblesse de ses équipements -une faille qu’avait démontrée Michael Lynn cet été lors de la conférence Black Hat (Las Vegas). Le correctif est disponible depuis mercredi.

Les détails concernant une faille, affectant certains équipements Cisco, avaient été tus ou ignorés jusqu’à ces jours-ci -comme un dossier classé “secret”?

Pourtant cette faille avait été découverte et identifiée par l’expert Michael Lynn. La raison de ce “secret bien gardé” est relativement simple : la criticité de la vulnérabilité est telle qu’elle aurait pu mettre Internet sur les genoux. On comprend désormais pourquoi Cisco a tout fait pour préserver l¹information, allant même jusqu’à censurer la présentation de Michael Lynn lors de la conférence Black Hat en juillet dernier. Cette fameuse faille de type «heap overflow », pour laquelle un correctif est disponible depuis mercredi dernier, pouvait permettre à une personne mal intentionnée de prendre, à distance, le contrôle total d’un router ou d’un commutateur Cisco. Imaginez un instant, à l¹échelle d’Internet, le désastre technique qu’aurait pu occasionner ce défaut de sécurité s’il avait été divulgué à des individus dont la morale n’a d¹égal que le quotient intellectuel ? Il est impératif que les entreprises équipées de tels matériels procèdent à la mise à jour diffusée par Cisco et plus spécifiquement les opérateurs Internet et les fournisseurs d’accès. Aurélien Cabezon pour Vulnerabilite.com.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur