1,3 Péta-bit/s : Cisco répond à la croissance des débits avec les routeurs NCS

CloudDatacentersGestion des réseaux

Vidéo, Cloud, mais aussi M2M. Cisco entend répondre à la croissance des débits que connaissent les fournisseurs de services avec son architecture NCS. Une gamme de routeurs qui a demandé 250 millions de dollars et trois ans d’investissements.

Hier, Cisco a dévoilé ce qu’il présente comme son architecture de routeurs pour « l’Internet of everything ». Cette gamme, baptisée Network Convergence System (NCS), est censée prendre en charge le trafic du Cloud, de l’Internet mobile, la vidéo ainsi que les communications M2M. Selon Cisco, le développement des routeurs « fabric » NCS a demandé trois ans de travail à 450 ingénieurs et a nécessité un investissement de 250 millions de dollars. La gamme repose ur la puce maison nPower X1.

Pensés pour prendre en charge le trafic des grands datacenters, les NCS seraient en mesure de gérer des pétabits de données : de quoi, dans une configuration multi-chassis, déplacer la totalité de la librairie de titres de Netflix, le spécialiste américain de la VoD, en moins d’une seconde, affirme le constructeur. NCS fait converger les réseaux IP et optiques et s’intègre à l’architecture serveurs x86 UCS (Unified Computing System) maison.

Le système nerveux des architectures programmables

Le routeur NCS fonctionne également avec l’architecture ONE (Open Networking Environment) du constructeur, qui offre des fonctions de définition logicielle des réseaux (SDN pour Software Defined Network) et de virtualisation (NFV, Network Functions Virtualization).

Le modèle le plus musclé, le NCS 6000, que Cisco met sur le marché gère jusqu’à 1,3 Péta-bits/s de données par système. Le constructeur commerciale également un modèle NCS 2000 (jusqu’à 200 Gbit/s pour le NCS 2002 et 600 Gbit/s pour le NCS 2006), tandis que le NCS 4000 (jusqu’à 6,4 Téra-bits/s et par système) ne sera lui disponible qu’au cours du premier semestre 2014.

Ces modèles NCS ne sont pas des successeurs des routeurs CRS de cœur de réseau, mais sont plutôt voués aux réseaux des grands fournisseurs de service, tant pour gérer leurs systèmes centralisés que leurs architectures distribuées, par exemple dans les applications M2M.

Les NCS sont présentés par Cisco comme le système nerveux central des infrastructures programmables. Selon le constructeur, ils sont conçus pour déplacer et rediriger les ressources de cœur de réseau, de périphérie et optiques en temps réel, afin de réduire les coûts et la complexité de gestion des datacenters.

Les fournisseurs de services BSkyB, KDDI et Telstra figurent parmi les premiers clients des Cisco NCS.


Voir aussi

Silicon.fr étend son site dédié à l’emploi IT
Silicon.fr en direct sur les smartphones et tablettes


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur