Cisco fait une avancée majeure en visiotéléphonie

Réseaux

Le numéro un des équipements réseaux marque une étape importante avec un ensemble de solutions de visiotéléphonie sur réseaux IP / Internet. Démonstration à l’appui

Selon plusieurs études de marché, la fameuse et tant attendue “convergence” entre données, voix et images grâce au protocole IP (Internet protocol) avance! Or, très clairement, l’un des services qui pourraient tirer les entreprises vers le “tout IP” est la vidéo ou mieux la visio-téléphonie. Cisco Systems ne s’y trompe pas. Et de citer l’un de ses partenaires, Tandberg, fournisseur de postes “visio”: 10% environ des entreprises qui ont opté pour la voix sur les réseaux IP, vont passer à la visiotéléphonie. Or, selon une étude du Yankee group, citée par Cisco, 39% des entreprises (grandes et moyennes) ont déjà déployé de la Voix sur IP, ne serait-ce que partiellement, ou en pilote. Et 37% supplémentaires y viendraient d’ici à fin 2004! Vision optimiste, sans doute, mais à suivre. Cisco a présenté à Paris, ce 18 février, tout un ensemble de solutions nouvelles qui sont opérationnelles et s’avèrent prometteuses: -lancement de

VT Advantage (version 1.0): une solution logicielle de visiophonie qui gère et présente des communications vidéo de personne à personne en reprenant les principales fonctions du téléphone (IP et classique): transfert, reprise d’appel, rajout d’un participant à la visio-réunion, etc. La solution, qui repose sur les normes du marché (H323 pour la vidéo, etc.) utilise un téléphone IP de Cisco associé à un PC, en y connectant une “web-caméra” (sur port USB). Coût par utilisateur: 170 euros (caméra incluse) -version 4.0 de Call Manager: succédant à la 3.3, elle supporte la solution VT Advantage en intégrant plus de sécurisation (certificats numériques), et des compléments dans la signalisation téléphonique (conforme à la norme QSig), la compatibilité H323 étendue (SCCP, Skinny connection protocol) ainsi que l’alimentation électrique via Ethernet (Power over Ethernet, 48 V). -application Meeting Place”: partage d’applications Web, de documents ou “chat”. La page écran est paramétrable avec les images des intervenants sur la visio-conférence, un espace “documents” (application PowerPoint ou autre…) où le modérateur -mission distribuable- peut pointer sur les éléments affichés, etc. Coût de la licence: 55.000 euros. Au delà du prototype L’intégration de l’ensemble n’est plus au stade “proto”: pour l’essentiel, la technologie visio-conferencing utilisée provient de l’acquisition de Latitude (cf. notre article en archive). Les démonstrations, que nous avons suivies, confirment que l’interfaçage entre postes téléphoniques, postes de travail (PC portables ou équipements dédiés de Tandberg, cf. ci-après) et le serveur Call Manager est opérationnel. Le plus impressionnant est la reconnaissance de l’appel par le système: détectant la configuration et le signal vidéo, le portable PC avec sa web-caméra, bascule automatiquement en mode “visio”, les deux images (émission / réception) s’affichant instantanément. C’est le terminal IP qui pilote la configuration. Cisco en a profité pour présenter de nouveaux terminaux/téléphoniques IP, dont le 7970 au design sympathique (cf. photo), avec écran couleur tactile (600 euros); une version avec web-camera intégrée serait également en préparation. Partenariat ‘glamour ‘ avec Tandberg

Cisco cible également les “Executive”! Grâce à son partenariat avec Tandberg. Les consoles et grands écrans sont particulièrement soignés, très “classe” avec un look digne d’un célèbre nordique (Bang & Olufsen, par exemple). – Particulièrement attrayante (cf. notre photo), la

console Tandberg 1000: un écran plat avec web-caméra en tête. Elle accueille un module “carte PC” avec connexion sans fil. Prix: 6.000 euros environ. – Double écran plat sur pied unique: Tandberg 7000 ou 8000. Comme la home TV en plus ‘glamour’ encore pour la salle du conseil d’administration! Il s’agit d’une console avec deux écrans couleur LCD de 30 ou 50 pouces, respectivement. Prix: 44.000 euros environ.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur