Cisco passe à l’ère des infrastructures Applications Centric

Cloud

Le géant des réseaux a présenté l’évolution de son infrastructure de datacenter Application-Centric Infrastructure lors de Cisco Live.

Cisco Live, qui s’est tenu à Orlando fin juin, a été l’occasion pour l’équipementier des réseaux de présenter de nombreuses nouveautés. Et en particulier l’évolution de son infrastructure réseau pour datacenter vers les logiciels, selon une approche Applications Centric.

Cisco Application-Centric Infrastructure

Cette nouvelle approche a pour but d’accélérer la capacité du datacenter d’intégrer et de livrer des applications plus rapidement, selon un modèle opérationnel simplifié. Cisco vise ici les marchés du cloud computing et des applications du Big Data.

Elle s’appuie sur les solutions d’Insieme Networks, une société dont Cisco détient 87 % du capital. Cisco affiche également sa volonté de jouer la carte de l’ouverture et de l’automatisation de ses architectures réseau, avec des fonctionnalités renforcées :

– Une plateforme commune

Qu’il s’agisse de l’infrastructure physique, virtuelle et cloud, Cisco propose une infrastructure ouverte et commune pour une intégration entre les applications physiques et virtuelles qui se veut complète. Elle passe par la normalisation des accès des terminaux, avec la souplesse du logiciel, et la performance, la scalabilité et la visibilité du matériel et des environnements provenant de multiples fournisseurs.

– Systems Architecture

Une approche simplifiée globale pour l’intégration de l’infrastructure, les services et la sécurité, couplée avec la télémétrie en temps réel et l’extensibilité des futurs services.

– Application Velocity

Any workload, anywhere (toute la charge de travail, n’importe où) vise la réduction des temps de déploiement des applications via une l’infrastructure réseau automatisée et programmable.

– Open API, open source et multi- vendeurs

Application-Centric Infrastructure·dispose d’API ouvertes, open source et multi-vendeurs, support d’un large écosystème de partenaires habilités à utiliser une série d’API ouvertes et publiées.

– Common Policy, Management and Operations

Cisco propose un framework commun de gestion des opérations et un modèle d’automatisation pour la gestion des applications et la sécurité du réseau.

Cisco Application-Centric Infrastructure modele insieme
Cisco Application-Centric Infrastructure modèle Insieme

Assurer la continuité

Comme d’habitude chez les géants du datacenter, cet ensemble de fonctionnalités et de composants proposé par Cisco reconnaît et respecte les équipements en place, tout en offrant la capacité de migrer vers Application-Centric Infrastructure. Cela se traduit d’une part par le support du câblage en place, d’autre part par la possible migration vers les technologies Ethernet 40 Gbps et plus tard vers les 100 Gbps.

Nos commentaires

Nous attendions une annonce SDN (Software-defined Networking), comme chez certains de ses concurrents, et c’est Application-Centric Infrastructure qui est sorti des cartons de Cisco. La réponse de l’équipementier en matière de réseau dans le datacenter rejoint finalement celle des infrastructures unifiées.

Cisco ne prend pas de risque et joue la carte de la maitrise de son environnement physique via une couche logicielle, et non pas de la ‘softwarisation‘ du réseau. Il est probable que la promesse de ‘commoditisation‘ des équipements réseau s’accompagne de difficultés à les gérer, à comprendre et à intégrer les API.

Il faudra donc attendre quelques étapes supplémentaires avant que Cisco ne joue le jeu, et que les DSI ne cassent le moule dans lequel elles se complaisent depuis longtemps… Cisco a finalement joué la carte de l’innovation a minima afin de maintenir la continuité. Tout le monde est rassuré.

Cisco : famille Nexus 7000
Cisco : famille Nexus 7000

Nexus 7700 et modules F3

Cisco Nexus 7700
Cisco Nexus 7700

L’annonce de Application-Centric Infrastructure s’est accompagnée de celle de l’extension du portefeuille des commutateurs Nexus avec la gamme Nexus 7700. Cisco propose 2 nouveaux châssis : Nexus 7710 à 10 slots et Nexus 7718 à 18 slots.

Enfin, en matière d’évolutivité, la série des modules I/O (entrée/sortie) Cisco F3 pour switch séries Nexus 7000 et 7700 propose désormais la densité 40/100 Gbps. Cela permet de porter la capacité des Nexus 7118 à 384 ports 40 Gbps ou 192 ports 100 Gbps.


Voir aussi

Silicon.fr étend son site dédié à l’emploi IT
Silicon.fr en direct sur les smartphones et tablettes


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur