14 000 milliards de dollars pour l’Internet of Everything

Cloud

Après l’internet des objets, Cisco prédit l’internet de tout… et 14,4 milliers de milliards de dollars d’investissements jusqu’en 2022 pour le mettre en oeuvre.

Nous sommes entrés dans l’internet des objets (Internet of Things), mais Cisco voit plus loin et annonce l’internet de tout (Internet of Everything). Derrière cette expression se cache la vision du géant des réseaux qui combine l’internet des objets avec ce que les utilisateurs font de l’internet et de leurs appareils en mobilité.

Soit un mouvement de fond vers « fondamentalement la mobilité et la vidéo », selon Rob Lloyd, président Sales and Development de Cisco.

La vague du ‘tout’

C’est un mouvement de fond qui devrait embarquer toute notre économie au cours des 10 prochaines années. Et en particulier les technologies qui font notre actualité aujourd’hui, l’accroissement des mobiles et de la vidéo, mais également le cloud et le Big Data.

Pour Cisco, les applications mobiles devraient rapidement prendre le pas sur les applications informatiques.

De 200 millions en 2010, les appareils connectés seraient 10 milliards aujourd’hui, et passeront à 50 milliards en 2020. Et Rob Lloyd d’ajouter que 20 milliards d’applications mobiles auraient été téléchargées en 2012, et qu’en 2017 deux tiers du trafic mobile sera de la vidéo.

Volumes, complexité, et finance

Ces tendances fortes vont se traduire par une augmentation significative des volumes tant de trafic que de stockage des données, mais également par la complexité des technologies qui vont être déployées.

Mais le plus grand changement que prédit Rob Lloyd, c’est celui qui touchera au financement des technologies. « L’internet du tout sera piloté par les finances de l’entreprise, et plus seulement par les finances IT. » Il n’est pas certain que cela soit une bonne nouvelle pour la DSI. Ça l’est en revanche pour les modèles de consommation des ressources de l’informatiques capables de se passer des services de la DSI, comme le SaaS.

14,4 trillions de dollars

Cisco a par ailleurs évalué l’investissement que représentera l’internet du tout durant les 10 années à venir, de 2013 à 2022 : 14,4 trillions de dollars (1 trillion = 1000 milliards = 1 million de millions = 1.000.000.000.000), répartis comme suit :

  • 2,5 trillions pour améliorer l’utilisation des actifs
  • 2,5 trillions pour la productivité des employés
  • 2,7 trillions pour la supply chain et la logistique
  • 3,7 trillions pour améliorer l’expérience utilisateur
  • 3,0 trillions pour les innovations

En conclusion, Rob Lloyd a estimé que l’internet du tout va booster les profits de Cisco de 21 %… De quoi retenir l’attention de tous les acteurs du marché !

 


Reportage : Cisco, à Oslo, à la découverte des labs dédiés à la téléprésence

Reportage : Cisco, à Oslo, à la découverte des labs dédiés à la téléprésence

Image 1 of 23

Reportage : Cisco, à Oslo
Voici une visite, en images, sur le campus 'Lysaker' de Cisco à Oslo (Norvège), héritage de Tandberg. C'est là qu'est concentrée une grande part de la R&D de Cisco en matière de solutions de téléprésence.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur