Cisco Live 2020 : les annonces à retenir

Réseaux

IA, IoT industriel, cloud hybride… Retour sur les principales annonces faites lors de l’édition européenne de Cisco Live 2020.

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Rendez-vous au 2e trimestre 2020 pour voir Kubernetes intégré aux solutions Cisco HyperFlex.

L’équipementier américain lancera une gamme sur laquelle il préchargera sa distribution CCP (Cisco Container Platform) avec l’hyperviseur KVM.

L’orchestrateur s’appuiera sur AppDynamics pour le suivi des performances applicatives et sur Intersight pour la gestion de l’infrastructure.

hyperflex-application-platform

AppDynamics évoluera lui aussi au 2e trimestre, avec une fonctionnalité pour l’heure en bêta : Experience Journey Map.
Objectif : proposer une représentation visuelle de toutes les sessions sur une application, mettre en avant les parcours utilisateurs les plus fréquents et ainsi aider à identifier les optimisations potentielles.

experience-journey-maps

Sur le volet infrastructure, Cisco avance ses pions dans les réseaux IoT industriels.

Pour en assurer la sécurité, en particulier à travers les solutions de Sentryo (start-up lyonnaise acquise l’an dernier), le groupe californien a mis en place une « architecture globale ».

Le logiciel Cyber Vision en est une composante. Basé sur un agent installé dans les switchs industriels, il se destine à la découverte et à la surveillance automatisée des actifs IoT.

Les informations que recueille Cyber Vision sont enrichies par des renseignements de l’équipe Talos (recherche sur les menaces). On peut les exploiter pour créer des politiques de segmentation dans le moteur Cisco ISE (Identity Services Engine).

Le logiciel est accessible sur abonnement, pour 1, 3 ou 5 ans. La tarification dépend du nombre de points de terminaison gérés de 100 à 10 000). Le niveau « Essential » ne comprend pas la détection des anomalies et les intégrations de solutions tierces, au contraire du niveau « Advantage ».

cisco-cyber-vision

Autre composante de l’« architecture globale » : Edge Intelligence. Le logiciel simplifie l’extraction de données IoT en périphérie du réseau et la création de flux logiques à destination du cloud. Les switchs IC3000 sont compatibles, ainsi que les passerelles IR 1101 et 829.

edge-intelligence

Call centers : Google dans la partie

Dans l’univers des call centers, Cisco met à profit deux acquisitions récentes. D’un côté, Voicea (septembre 2019), à l’origine de technologies de reconnaissance vocale. De l’autre, CloudCherry (août 2019) et ses solutions de gestion de l’expérience client.

Voicea est mis à contribution pour la transcription des appels, leur résumé et la synchronisation avec le CRM.
Cisco fait la passerelle avec une autre IA : celle que Google dédie aux call centers.

CloudCherry change quant à lui de nom pour WebEx Experience Management. Le principe, lui, ne change pas : il s’agit toujours d’interpréter en temps réel le sentiment du client et de le coupler à ses données historiques.

Dans le domaine du collaboratif, WebEx Meetings a désormais son assistant numérique… lui aussi fondé sur Voicea. Il se commande à la voix pour faire de la prise de notes, attribuer des tâches, résumer des réunions, etc. L’ensemble de ses capacités seront disponibles à l’essai en mars.

On aura noté la possibilité désormais offerte aux utilisateurs de WebEx Teams de localiser leurs données en Europe, comme c’était déjà le cas avec WebEx Meetings.

Illustrations © Cisco (photo principale : Wendy Mars, présidente Cisco EMEAR)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Lire aussi :

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur 
Avis d'experts de l'IT