Cisco lance une nouvelle alerte aux SSD défaillants

Data & Stockage
Cisco SSD défaillants

Une quarantaine de modèles d’appliances Cisco Firepower sont susceptibles de dysfonctionner en raison d’un problème de SSD.

Des disques sujets à panne après un nombre précis d’heures de fonctionnement ? Cisco avait connu un tel problème l’an dernier sur ses serveurs UCS. En cause : une vingtaine de modèles de SSD SAS Sandisk.

Rebelote, mais cette fois avec un SSD en particulier : le Micron M500IT (2,5 pouces, mSATA). Un problème dans le firmware entraîne un dépassement de tampon au bout de 28 224 heures d’utilisation – soit un peu plus de trois ans. Le disque devient alors inopérant.

Cisco utilise le M500IT sur une quarantaine de modèles d’appliances de sécurité Firepower FPR9300 et FPR4100. Il invite les clients concernés à vérifier s’ils sont touchés en renseignant le numéro de série de leur équipement sur cette page. Pour les FPR4100, il faut tenir compte de celui inscrit sur le châssis. Pour les FPR9300, de celui qui se trouve sur le module de supervision.

Lorsque le bug survient, les appliances sont susceptibles de ne plus traiter le trafic. Et éventuellement de ne plus accepter les connexions à l’interface de gestion. Relancer l’alimentation électrique résout le problème… pour 1008 heures. Soit environ six semaines. Et ainsi de suite, jusqu’à installation du correctif – inclus à partir du firmware 1.0.19. Car le SSD n’est pas remplaçable.

Photo d’illustration © Cisco

Lire aussi :

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur 
Avis d'experts de l'IT