Cisco parie sur l’explosion des produits connectés

Cloud

« L’Internet of everything » est le cheval de bataille de Cisco. La société a en effet beaucoup à y gagner, via la multiplication attendue des passerelles et routeurs.

John Chambers, CEO de Cisco, a mis l’accent sur « l’Internet of everything » lors de son intervention dans le cadre du CES 2014 de Las Vegas, qui vient de fermer ses portes.

Le patron de Cisco a tracé les grandes lignes du futur de la société : la vidéo sur IP (au travers de son offre Videoscape) et la connectivité Internet tous azimuts. Deux voies royales pour garantir de forts revenus à la firme, selon lui.

La vidéo sur IP suppose en effet un intense trafic réseau et « l’Internet of everything » s’accompagnera d’une multiplication des connexions au web. Dans les deux cas, c’est un trafic dense et complexe qu’il faudra acheminer et router, la spécialité de l’équipementier américain.

Protocoles et passerelles

Le point intéressant du discours de John Chambers réside dans la mise en réseau de tous les produits du quotidien, qui se traduira par l’arrivée de l’Internet des objets, mais aussi par d’autres formes de réseaux connectés au Net.

Car c’est bien là le point intéressant : l’apparition de nouveaux réseaux. Dans le cadre de l’Internet des objets, certains protocoles de communication sans fil permettent ainsi aux objets de propager leurs messages de pair à pair, jusqu’au moment où une passerelle se trouve à la distance suffisante pour atteindre le Net.

Cette multiplication des protocoles et des modes de communication suppose toutefois l’arrivée de passerelles de nouvelle génération capables de créer un lien entre toutes ces technologies. Un domaine qui devrait grandement intéresser Cisco.


Voir aussi
Quiz Silicon.fr – L’Internet des objets en questions


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur