Cisco porte la voix sur le wifi de l'iPhone

Réseaux

Cisco poursuit les développements son offre applicative pour iPhone dans l’enceinte de ses solutions de communications unifiées.

A l’heure AT&T ouvre son réseau 3G à la téléphonie sur Internet pour l’iPhone, Cisco envisage de développer la voix sur le Wifi à travers ses applications dédiées au terminal d’Apple (notamment). A l’occasion d’une conférence donnée aux Etats-Unis, Laurent Philonenko, directeur de l’unité Communications unifiées chez Cisco, a annoncé le développement pour avril prochain de Cisco Mobile Voice.

Le support du Wifi pour transporter les communications vocales vise essentiellement à économiser le coût des communications cellulaires facturées par les opérateurs mobiles. Une opportunité de compression des dépenses pour les entreprises où le wifi fait de plus en plus fréquemment partie intégrante du réseau.

Cisco propose déjà des applications pour l’iPhone, notamment la messagerie visuelle (qui transforme les message vocaux en textes) ou Mobile Connect qui permet de faire transiter les appels d’entreprise sur l’iPhone. Autant d’applications qui nécessitent l’installation du serveur Unified Mobility Advantage dans l’entreprise. Les organisations déjà équipées pourront ainsi profiter de Mobile Voice dont le client iPhone sera gratuit.

Le numéro 1 mondial des équipements réseau prévoit le développement d’autres applications iPhone dont une qui permettra de piloter les appels à la voix et se déclenchera automatiquement lorsque l’appareil détectera le mouvement de portée à l’oreille du combiné.

Selon Cisco, l’iPhone est aujourd’hui une réalité au sein des entreprises. Et il convient pour l’équipementier d’adresser ce marché pour répondre aux besoins des organisations. Cisco propose déjà une application de sécurité pour l’iPhone permettant à un administrateur d’être alerté d’une défaillance du système d’information sur son smartphone.

Si l’iPhone rejoint donc les terminaux Nokia, BlackBerry et Windows Mobile (dont Laurent Philonenko prévoit le grand retour) dans les préoccupations de Cisco, Google Android n’est en revanche pas encore à l’ordre du jour dans la stratégie des communications unifiées, faute de présence significative en entreprise, selon le géant des équipements réseau.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur