Cisco pourrait attaquer le marché des serveurs lames

Cloud

Une annonce serait attendue pour la fin du mois de janvier

Dell, HP et IBM ont-ils du souci à se faire ? En effet, la perspective de voir le géant des réseaux Cisco attaquer le juteux marché des serveurs lames se précise de plus en plus.

Le groupe américain pourrait profiter d’un événement baptisé ‘Big Bang’ organisé à la fin du mois de janvier prochain pour préciser ses ambitions. Selon les dernières rumeurs relayées par la presse, ces serveurs seraient réunis au sein d’une gamme appelée ‘California Server’. “Nous regardons si nous pouvons jouer un rôle majeur sur ce marché et si nous pouvons nous différencier d’un point de vue compétitif et architectural”, a déclaré Marie Hattar, vice-présidente réseaux et sécurité, à l’occasion d’une conférence pour analystes financiers, selon nos confrères de 01 Informatique.

En adressant ce segment, Cisco devra donc batailler ferme avec Dell, HP et IBM qui sont aussi ses partenaires dans les infrastructures et les datacenters. Une situation qui pourrait s’avérer délicate. La puissance de feu de Cisco changera-t-il la donne, une guerre des prix est-elle à envisager ? Une chose est sûre, si l’information se confirme, la concurrence n’en sera que renforcée, une bonne nouvelle pour les DSI.

D’un autre côté, il semble logique que les potentiels des serveurs lames aiguisent les appétits de Cisco. Selon IDC, le chiffre d’affaires des lames au troisième trimestre a progressé de presque 30% alors que le marché global des serveurs se replie de 5,2%.

Selon une étude de Duquesne Recherche réalisée avec le le CRIP (Club des Responsables d’Infrastructure et de Production), le passage vers les serveurs lames constitue pour les sociétés un choix technique important, à l’instar de la virtualisation. Des branchements simplifiés, un gain d’espace et une standardisation de l’architecture figurent parmi les avantages cités par les entreprises.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur