Cisco prévoit d'économiser 1 milliard et de fermer 4 jours

Réseaux

La crise bien réelle ? Ou simple mesure préventive pour rassurer la Bourse?

L’information est tombée lors de la clôture de la Bourse de New York, ce 25 novembre, information seulement relayée par l’agence AP (cf. notre article Bourse de ce 25/11).

Dans le cadre d’un plan visant à réduire les coûts d’un milliard de dollars, il se confirme que Cisco a averti ses personnels aux Etats-Unis et au Canada que le groupe fermera ses portes durant 4 jours, “sur la période des vacances” (fêtes de fin d’année, selon toute vraisemblance) sur la plupart de ses établissements.

L’action a décroché de -6%, ce qui n’est pas une catastrophe dans le contexte actuel. Mais les investisseurs craignent, semble-t-il, que la demande en équipements de réseau ne ralentisse, obligeant la firme, pour la première fois sur 10 ans, à pratiquer un chômage partiel.

Le fait est que Cisco a envoyé un avertissement en bonne et due forme: il est prévu une baisse des ventes de 5 à 10% sur le trimestre en cours, en raison des restrictions de crédit que subissent certaines entreprises.

Le nombre de personnels concernés par cette mesure n’a pas été publié, pas plus que le montant des économies que cela générera.

Cette initiative n’est pas, en soi, exceptionnelle. Dans la Silicon Valley, rappelle AP, il est fréquent que les entreprises débrayent à l’occasion des fêtes lorsque la conjoncture économique est tendue. Ainsi, HP a prévu de fermer durant deux semaines au lieu d’une habituellement. Chez Apple, également, il est demandé aux employés de poser des congés.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur