Cisco prévoit une explosion du trafic mobile : fois 13 sur 5 ans

4GMobilitéRéseaux

Sous l’impulsion de la 4G, le trafic mondial de données mobiles devrait exploser. Il sera multiplié par 13 entre 2012 et 2017, indique l’étude Visual Networking Index de Cisco.

Dans son étude Visual Networking Index, Cisco annonce une hausse faramineuse du trafic mondial des données mobiles sur Internet. Ce dernier devrait en effet être multiplié par treize entre 2012 et 2017 (soit sur cinq ans). Et atteindre le chiffre mirobolant de 11,2 exaoctets (valant 10^18 octets) par mois d’ici 2017, précise ITespresso.fr.

Comment expliquer cette forte croissance ? Par notamment l’augmentation constante du nombre de connexions web mobiles (terminaux personnels, M2M) qui devrait dépasser la population mondiale (7,6 milliards de personnes en prévisionnel en 2017).

Ainsi, cette croissance du trafic mondial de data mobile correspondra à une progression du nombre de mobinautes (5,2 milliards en 2017, contre 4,3 milliards en 2012), une multiplication des connexions mobiles, des vitesses de connexion bien plus rapides et une augmentation du nombre de vidéos mobiles (66% du trafic mondial en 2017, contre 51% en 2012).

Pour faire face à cette perpétuelle sollicitation de l’Internet mobile, les opérateurs et fournisseurs d’accès déchargent de plus en plus ce trafic vers les réseaux fixes et Wifi. En 2012, 33% de la totalité du trafic de données mobiles ont ainsi été transférés. En 2017, 46 % de la totalité du trafic de données mobiles seront déchargés.

La 4G arrive en force

Le déploiement progressif de la 4G, notamment en France (SFR, Orange), devrait également contribuer, au fil des années, à la forte croissance du trafic de données mobiles, souligne l’étude de Cisco.

À titre de comparaison, en 2012, les connexions en mode 4G représentaient 14% du volume total des données mobiles. En 2017, ces mêmes connexions 4G représenteront 45% de ce volume total, soit un trafic 4G multiplié par 40 en 5 ans.

D’ici 2017, la France comptera 58,1 millions d’utilisateurs mobiles (contre 54,3 millions en 2012). Le réseau français comptera plus de 141 millions d’appareils permettant de se connecter à l’Internet mobile, dont 55,7 millions en connexions M2M.

Enfin, les vitesses moyennes des réseaux mobiles français devraient être multipliées par 4,5 entre 2012 (1,3 Mb/s) et 2017 (5,9 Mb/s).

Crédit photo : © Shutterstock


Voir aussi
Quiz Silicon.fr – Le vocabulaire des télécoms


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur