Cisco progrese et rassure

Cloud

Bénéfice à un milliard de dollars, chiffre d’affaires en hausse de 5%: la reprise du secteur est bien là

Les chiffres de l’équipementier en télécoms Cisco sont attendus comme le Messie. Ils font la pluie et le beau sur les marchés : quand Cisco éternue, c’est tous le secteur qui s’enrhume. Dans ce secteur des infrastructures en télécommunications, après deux années catastrophiques, les choses semblent s’améliorer. Alcatel devient rentable, Lucent sort pour la première fois du rouge, Nortel progresse… Mais on attendait les performances de Cisco pour confirmer cette tendance qui sent bon la reprise.

Et cette tendance est confirmée puisque le groupe affiche pour le premier trimestre 2004 (clos le 25 octobre) une belle forme. L’entreprise de San Jose a réalisé un bénéfice net de 1,1 milliard de dollars contre 618 millions l’an dernier. Des revenus à 5 milliards de dollars Le chiffre d’affaires a lui aussi surpassé les attentes en progressant de de 5,3% à 5,1 milliards de dollars. L’estimation moyenne des analyste était de 4,85 milliards. “Nous avons observé de la vigueur dans nos activités stratégiques de commutation et de routage, et une amélioration dans nos technologies avancées, a déclaré le directeur général du groupe, John Chambers, dans un communiqué. Le segment des opérateurs et du secteur public en particulier demeure un marché solide pour nos produits”. Les chiffres de Cisco ont donc rassurer et marquent la confirmation du retournement de ce secteur. “C’est l’élément de preuve le plus convaincant du fait que ce trimestre marque un tournant pour les infrastructures de télécommunications et de données”, explique à Reuters Barry Jaruzelski, associé du cabinet d’études spécialisé Booz Allen Hamilton.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur