Pour gérer vos consentements :
Categories: Business

Cisco est-il prêt à racheter Splunk pour 20 milliards $ ?

L’équipementier Cisco a lancé une offre publique d’achat de plus de 20 milliards de dollars sur Splunk. C’est en tout cas ce que révèle le Wall Street Journal dans son édition du 11 février.

L’offre aurait été déposée récemment, d’après les « sources proches du dossier » que cite le quotidien américain. Cependant, les parties prenantes ne seraient pas en négociations actives actuellement.

Cisco et Splunk n’ont pas commenté l’information.

Pourquoi une OPA sur Splunk ?

Entreprise fondée en 2003 en Californie, Splunk a développé une technologie de surveillance des données machine et de performances réseau (NPM, network performance monitoring).

La plateforme de Splunk permet aux organisations de collecter, indexer, chercher, analyser et visualiser des données générées par des machines à partir de sites web, d’applications, de capteurs et de périphériques multiples. L’offre logicielle peut être utilisée pour la gestion de systèmes, la sécurité informatique ou encore le DevOps (développement applicatif et opérations IT).

Si l’acquisition se concrétise, elle serait la plus élevée réalisée par Cisco jusqu’à présent. Elle permettrait au groupe technologique américain de renforcer son arsenal d’observabilité et de muscler son offre de cybersécurité orientée réseau.

Dans ce domaine, Cisco a notamment acquis Duo Security (authentification multifacteur et gestion d’accès aux applications d’entreprise) 2,35 milliards de dollars en 2018. La même année Splunk a racheté Phantom Cyber (orchestration et automatisation de gestion des incidents de sécurité, SOAR).

De surcroît, Splunk et Cisco sont d’ores et déjà partenaires.

Aussi, en novembre dernier, Splunk a annoncé le départ de son directeur général Doug Merrit. C’est Graham Smith, président du conseil d’administration de l’éditeur de logiciels, qui a pris le relais en tant que CEO par intérim. La société, dont la capitalisation est estimée à 18,2 milliards de dollars, cherche un titulaire.

Il reste à convaincre les marchés.

Justement, après une séance en retrait, l’action de Splunk a finalement progressé de +11% à 127,45 $, après-Bourse vendredi 11 février, suite à la publication de l’article du Wall Street Journal.

Recent Posts

Après la NAND, Intel dit stop à la gamme Optane

Après avoir vendu son activité NAND, Intel tire un trait sur la technologie 3D XPoint,…

2 semaines ago

Google Analytics : la Cnil a posé les règles du jeu

Près de six mois ont passé depuis de que la Cnil a déclaré l'usage de…

2 semaines ago

Truffle 100 France : le top 20 des éditeurs de logiciels

Truffle 100 France : qui sont les 21 entreprises qui ont dépassé, en 2021, les…

2 semaines ago

Cloud : AWS brocarde les politiques de licences Microsoft

Un dirigeant d'Amazon Web Services dénonce des "changements cosmétiques" apportés par Microsoft à ses politiques…

2 semaines ago

Sécurité du code au cloud : Snyk Cloud, un joker pour développeurs

Snyk officialise le lancement de sa solution de sécurité cloud pour développeurs, Snyk Cloud, fruit…

2 semaines ago

Cegid accroche Grupo Primavera à son tableau d’acquisitions

Cegid va absorber Grupo Primavera, plate-forme de logiciels de gestion d'entreprise née dans la péninsule…

2 semaines ago