Cisco relance un programme pour les développeurs sur le SDN

Gestion des réseauxLogiciels

Cisco a élaboré un programme pour les développeurs afin qu’ils travaillent sur les équipements réseaux du constructeur américain.

Cisco vient de lancer DevNet, un programme à l’attention des développeurs pour les attirer à travailler sur ses équipements réseaux. L’objectif est de se concentrer sur le Software Defined Networking (SDN) et des commutateurs Bare Metal avancés.

Ce programme a été dévoilé à l’occasion du Cisco Live en mai dernier et répond aux différentes menaces qui pèsent sur son cœur de métier. En premier lieu, les grands acteurs du web renoncent aux équipements Cisco pour les construire en propre (c’est le cas de Facebook dans le cadre du projet Open Compute) ou se tourner vers des produits comme Arista adaptés aux réseaux à grande échelle.

Un programme remis à jour

En second lieu, l’évolution de la virtualisation du réseau signifie que Cisco est en concurrence directe avec les contrôleurs logiciels. Cette compétition risque de faire des équipements une commodité, alors que traditionnellement Cisco réalise ses marges sur ces produits réseaux. La firme américaine parie donc sur une montée en compétence des ingénieurs réseaux pour éviter les certifications coûteuses et les faire évoluer vers le SDN. Cisco met à leur disposition des API, une intégration avec les partenaires et un app Store.

La logique Devops des ingénieurs réseaux n’est pas nouvelle chez Cisco rappelle The Register, qui a exhumé un communiqué de presse datant de 2009. La société proposait à l’époque le Cisco Developper Network avec la mise à disposition d’APIs, d’un SDK pour créer des applications. L’équipementier relance donc un programme à l’aune de la virtualisation du réseau. Un marché en pleine révolution, même si les entreprises sont aujourd’hui plutôt en mode d’observation sur ce sujet. Les autres acteurs du réseau ne sont pas en reste sur le SDN comme le montre les avancées d’Extreme Networks, de Juniper ou de Brocade.

A lire aussi :

Cisco fait un pas supplémentaire dans le NFV avec Tail-f

Cisco ne veut pas entendre parler de neutralité du Net


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur