Cisco cherche à marier SD-WAN et Kubernetes

Gestion des réseauxRéseaux
Cisco SD-WAN Kubernetes

Cisco impulse le projet open source CNWAN, qui vise à favoriser l’utilisation conjointe de Kubernetes et des solutions SD-WAN.

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Favoriser l’utilisation conjointe du SD-WAN et de Kubernetes : c’est l’objectif de CNWAN. Cisco a fait la démonstration de ce projet open source la semaine passée, lors de la KubeCon Europe.

Cisco CNWAN

L’initiative tire parti de l’approche déclarative de Kubernetes. En l’occurrence, à travers les annotations, qui permettent d’attacher des métadonnées à des objets.

Avec CNWAN, les métadonnées en question spécifient les besoins WAN des microservices. De type « traffic=xxx », elles se paramètrent au moment du déploiement de ces derniers.

Le projet a trois composantes principales : un opérateur Kubernetes, un « lecteur » et un « adaptateur ».

Architecture Cisco CNWAN

L’opérateur réside dans les clusters. Il y détecte les services connectés avec l’extérieur et les enregistre, avec leurs métadonnées et leur IP, dans un catalogue*.

Le lecteur se connecte régulièrement à ce catalogue pour récupérer les informations sur les services et leurs métadonnées. À chaque changement, il envoie un message à l’adaptateur.

Ce dernier traduit les métadonnées en fonction des politiques définies au préalable sur le contrôleur SD-WAN associé.

Cisco propose une implémentation de référence. Elle implique un utilisateur en succursale visionnant un fichier depuis un service de streaming conteneurisé. Le trafic passe par défaut sur Internet, mais le SD-WAN Cisco Viptela le route sur un lien privé pour les services auxquels est attachée l’annotation « traffic-profile=video ».

* Google Service Directory dans le cadre de la démo effectuée à la KubeCon Europe.

Illustrations © Cisco

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Lire aussi :

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur 
Avis d'experts de l'IT