Cisco s’offre WebEx (web-conférences) pour 3 milliards $

Cloud

Le géant américain poursuit à grande vitesse ses acquisitions et s’offre le
spécialiste des web-conférences

Cisco renforce aujourd’hui considérablement sont offre de web-conférence en s’offrant WebEx pour 3,2 milliards de dollars. Aux termes de l’accord, le géant américain des réseaux prévoit de proposer 57 dollars en numéraire pour chaque titre en circulation de WebEx.

La transaction, devrait être bouclée au cours du 4ème trimestre de l’exercice fiscal 2007.

“Dans la mesure où la collaboration revêt une dimension de plus en plus importante dans le monde du travail, les entreprises recherchent des outils de communications riches qui leur permettent de travailler de manière plus efficace “, explique Charles Giancarlo, le directeur du développement de Cisco.

“Le rapprochement de Cisco et WebEx va donner naissance à des solutions intéressantes en accélérant la prochaine vague des communications d’entreprise “, ajoute-t-il.

Visio-conférences, web-conférences, le tout sur Internet sont des marchés en pleine expansion. Ces services permettent d’organiser des réunions virtuelles, mais aussi de partager des documents, des présentations et des logiciels à partir d’un navigateur internet. Les entreprises ont très vite saisi l’intérêt de la chose: gains de productivité et surtout réduction des coûts puisque ces conférences vidéos transitent par Internet.

Avec cette acquisition, Cisco viendra concurrencer des entreprises comme Genesys Conferencing ou encore IBM (qui adresse les PME), très présentes sur ces marchés

Le groupe américain multiplie depuis plusieurs mois les acquisitions, dans des domaines très différents. Outre le web-conferencing, Cisco a pris position dans les réseaux sociaux en s’offrant Live Across et Utah Street Networks, dans les services Web XML (rachat de Reactivity) et dans la sécurité en prenant le contrôle d’IronPort. Surtout, l’équipementier est entré en force dans le marché des décodeurs grand public en s’offrant Scientific Atlanta pour 7 milliards de dollars.

Pour son 2è trimestre, la firme de John Chambers annonce un net en forte hausse , +40%, à près de 2 milliards de dollars, pour 8,44 milliards de chiffre d’affaires.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur