Cisco absorbe ThousandEyes : la performance applicative au-delà d’AppDynamics

Réseaux
Cisco ThousandEyes

Avec ThousandEyes, Cisco complète son portefeuille de solutions de gestion de la performance applicative en tendant vers le cloud.

« ThousandEyes est au réseau ce que Talos est à la sécurité. » Ainsi Cisco résume-t-il sa dernière acquisition.

Le montant du deal avoisinerait le milliard de dollars, croit savoir Bloomberg.

La dernière valorisation connue pour ThousandEyes était de 670 millions de dollars, au sortir d’une levée de fonds bouclée en février 2019.

Depuis lors, l’entreprise basée à San Francisco s’était rapprochée de Cisco. Avec en ligne de mire le portefeuille AppDynamics.

Celui-ci regroupe des solutions de gestion et de surveillance des performances applicatives.

La plate-forme de ThousandEyes est sur le même créneau, mais elle fournit une visibilité à l’échelle du réseau internet. Des agents sont déployés à ces fins sur divers points publics et privés (datacenters, campus, terminaux…).

ThousandEyes dashboard

Début mars, ThousandEyes affirmait avoir négocié pour 100 millions de dollars de contrats lors de son exercice fiscal 2020, achevé le 31 janvier. Box, Comcast, Microsoft, NetApp et Slack comptent parmi ses clients.

Pourquoi la comparaison avec Talos ?
Cette unité est issue de la fusion des équipes TRAC et SecApps de Cisco avec celle de Sourcefire, acquis en 2013. Ses renseignements sur les menaces irriguent aujourd’hui de nombreux produits de sécurité du groupe américain.
L’objectif est de mettre ThousandEyes dans la même position toutes les offres réseau.

Illustration principale © Cisco

Lire aussi :

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur 
Avis d'experts de l'IT