Cisco va-t-il tuer Infiniband avec son prochain commutateur ?

Cloud

Le futur commutateur B-Nexus 3500 de Cico devrait aligner une latence port-à-port de 250 nano seconde et surtout embarquer usNIC, une nouvelle carte d’interface réseau concurrente à Infiniband.

C’est en fouillant dans une présentation de RedHat MRG 2.0 – Red Hat Enterprise MRG (Messaging, Real-time, and Grid) qui remplace le kernel RHEL pour le temps réel – lors de JBoss World que nos confrères américains ont découvert deux intéressantes informations sur le futur switch (commutateur) Ethernet Nexus 3500 de Cisco.

Tout d’abord, le commutateur devrait afficher une latence de port à port de 250 nano seconde, ce qui ferait du constructeur le principal acteur du « switch ultra low latency ». Ensuite, le commutateur embarque une interface réseau NIC (Network Interface Card), ici appelée usNIC (user-space NIC). La combinaison des deux, faible latence et un ‘tunnel’ usNIC (voir le schéma ci dessous) offrirait une performance proche à celle de l’Infiniband et pourrait même le remplacer avantageusement.

Cisco usNIC face à Infiniband

Pour comprendre l’intérêt de ce produit, il faut rappeler qu’Infiniband est un bus haut débit (10 , 20, 40 Gb/s) bi-directionnel et faible latence, dont le protocole VERBS permet l’accès au réseau au travers de commutateurs spécialisés. Plutôt destiné au monde du HPC (calcul), Infiniband est loin de faire l’unanimité ! Certains fabricants, comme Intel par exemple, lui préfèrent le bus PCI Express. De plus, Infiniband est encore peu répandu et n’a pas la réputation d’être simple à paramétrer.

En intégrant sa technologie usNIC dans son prochain commutateur, disponible dans quelques mois, Cisco devrait donc proposer une première alternative Ethernet solide à Infiniband.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur