CITE des SITES: Tageblatt, Luxembourg – vive l’Europe!

Régulations

Petit tour au delà des Ardennes, au coeur du Grand Duché, où l’on vit aussi ‘on-line’ en francophonie…

Il y a 442.000 habitants au Luxembourg soit, disons, deux arrondissements de Paris. On y parle luxembourgeois (je l’ai peu entendu lors d’une visite dans le Grand-Duché), allemand et aussi français.

Un des grands quotidiens luxembourgeois Tageblatt -ce qui veut dire, si j’ai bien compris, la feuille du jour- est publié en allemand et son site Internet (

http://www.tageblatt.lu/Edition/) est en français, un français qui n’a rien d’une traduction.

Il y a les rubriques de base : la Une, Luxembourg, Europe, International, Économie, Culture, Sport -auxquelles rubriques on peut s’abonner pour les recevoir chaque jour dans sa boîte. J’oubliais, on peut même s’abonner à l’état-civil – et savoir que sont nés une Sandy et un Lex !

En se promenant dans le site, on s’aperçoit que l’industrie automobile allemande n’est pas si mal en point:

«Prime annuelle de 3.000 euros pour les employés de Porsche» « Le constructeur allemand de voitures de luxe Porsche va verser une prime de 3.000 euros à la majorité de ses employés au titre de l’exercice 2002/2003, qui devrait s’être achevé sur un profit record, a indiqué mardi un de ses porte-parole, confirmant des informations de presse. « Cette prime, en hausse de 11% par rapport à celle de l’exercice précédent, sera versée à environ 7.000 des 10.000 salariés du groupe, a-t-il précisé. « Porsche n’a pas encore publié ses résultats pour l’exercice 2002/2003, clos fin juillet. Mais selon l’hebdomadaire Der Spiegel paru cette semaine, le bénéfice imposable du groupe a atteint le chiffre record de 950 millions d’euros, en hausse de 14,6% sur un an.»

Très sensible aux problèmes de piratage, notre Tageblatt du jour livre cette information:

«Piratage: contre-attaque des sites gratuits pour protéger leurs usagers» «Six sites de téléchargement gratuit de musique en ligne, dont Grokster, l’une des principales cibles de l’industrie du disque, ont décidé de mieux informer leurs usagers qui se retrouvent poursuivis pour violation des droits d’auteur, parfois à leur grande surprise. Désormais les sites s’engagent à demander «l’assentiment d’un usager informé lors de l’installation ou de la réactualisation» de leur logiciel sur son ordinateur, ils lui fourniront obligatoirement un mode d’emploi pour désinstaller, et prévoiront des liens pour présenter la loi en vigueur sur le copyright. Les signataires de la charte informeront également que »les enfants peuvent être par inadvertance exposés à des fichiers aux contenus inappropriés», en clair à de la pornographie, puisque certains logiciels permettent également l’échange d’images. P2P United regroupe les sites internet de Free Peers, Lime Wire, MetaMachine, Piolet Networks, StreamCast Networks et le plus célèbre Grokster, dont les usagers comptent parmi les premiers visés par les 261 plaintes déposées le 8 septembre par la RIAA, le syndicat américain des majors du disque. «Cette offensive judiciaire a ému les Américains quand ils ont découvert en une des journaux que les »pirates» poursuivis pouvaient être d’innocentes collégiennes ou d’inoffensifs grands-pères, mal informés de risques de dérive lorsqu’ils écoutent Christina Aguilera ou Frank Sinatra en ligne. _ _ «Les jeunes, Internet et les jeux videos: bienfaits et méfaits sous l’oeil des psychiatres «Internet peut être la meilleure et la pire des choses pour les adolescents, qui peuvent profiter de cet »extraordinaire moyen de se rencontrer» ou se retrouver prisonniers de l’écran jusqu’à 70 heures par semaine, ont mis en avant des psychiatres réunis à Paris depuis lundi . « Il est parfois difficile de différencier les “gourmands” d’internet, qui peuvent passer quinze à vingt heures par semaine en ligne, des drogués du web, a reconnu le professeur Jean-Yves Hayez, responsable de l’Unité de pédopsychiatrie des Cliniques universitaires Saint-Luc à Bruxelles. « Il revient aux parents de fixer une limite de durée, et d’inviter »leur fils» à faire du sport, a-t-il insisté lors du 12è Congrès de la Société européenne de psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent qui s’est ouvert lundi à Paris. La cyberdépendance est un phénomène plutôt masculin, parmi les adolescents, comme le reflète le choix du mot «fils». «On ne parvient pas à imposer à un jeune un sevrage total de son ordinateur, il faut plutôt réglementer», a mis en avant Frédéric Goethals, du groupe Cyberrecherche du même établissement hospitalier bruxellois, soulignant également les «apports positifs» d’internet. «En créant son propre personnage lors de jeux en ligne, l’adolescent expérimente »différentes facettes de son identité». Il peut aussi, selon le chercheur, exercer sa créativité, son savoir faire, et »trouver une image positive de lui-même», lorsqu’il réussit, par personnage virtuel interposé, à »sauver le monde ou gagner un championnat de foot».

_ _

A noter que le “Tageblatt” en ligne permet de consulter les éditions des jours précédents dans la semaine. Et on peut aussi consulter les archives eu sélectionnant un nom ou un mot. C’est gratuit mais… il faut s’identifier:

«(…) il vous suffit de remplir le questionnaire. Nous vous garantissons que vos coordonnées ne seront pas transmises à des tiers»

Ainsi, Tageblatt, quotidien luxembourgeois, est l’image de l’Europe en marche. Profitons de ce détour pour rappeler ici que Robert Schuman, un des pères de l’Europe, grand homme politique français est né en 1886, de nationalité allemande, à Clausen, Grand-Duché de Luxembourg.

P.S.- J’ai questionné Nic. Nickels, responsable du site qui m’a adressé ce mail réconfortant:

«Nous avons toujours voulu que le Tageblatt, dans sa version électronique, soit complémentaire au journal imprimé. D’où le choix de la langue, ceci surtout dans un pays en pleine évolution où le français est langue véhiculaire pour une grande partie de la population. Le Tageblatt online a été la première source d’information en français (dès 1994), bien avant l’apparition de journaux imprimés en français.»


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur