Citigroup revoit ses comptes piratés à la hausse

Sécurité

Suite à un piratage en mai dernier la banque américaine Citigroup avait annoncé que 210.000 clients étaient concernés. Finalement il s’agirait de plus de 360.000 détenteurs de cartes paiement.

Le 10 mai, la banque américain Citigroup a constaté une brèche sur son site web de gestion de comptes. Dernièrement ils annonçaient qu’environ 1% de ses 21 millions de clients avaient été affectés. Soit près de 210.000 comptes en banques visités.

Depuis, Citigroup a revu ses estimations à la hausse. Finalement, ce sont pas moins de 360.083 détenteurs de cartes de paiement North America Citi qui sont concernés par ce nouveau piratage. Les auteurs de la cyber-attaque ont ainsi eu accès à de nombreuses et importantes données personnelles des clients, comme leurs noms, coordonnées bancaires et adresses e-mail. En revanche ils n’ont pas obtenu leurs numéros de sécurité sociale, leurs dates de naissance et surtout leurs codes secrets et dates d’expiration des cartes de crédit selon la banque.

La faille découverte le 10 mai a été révélée le 9 juin. Citigroup affirme faire le nécessaire pour protéger ses clients. Pour autant, l’origine de l’attaque reste inconnue à ce jour. Pas de quoi rassurer les titulaires d’un compte chez Citigroup, ni même la Toile en général puisque les actes de piratages se multiplient et visent à peu près tous les secteurs (Gouvernements, CIA, jeux vidéo, armements) depuis le début de l’année.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur