Citrix acquiert Orbital Data, une ‘start-up’ qui accélère les flux

Régulations

Le prix d’acquisition de la start-up californienne n’est pas énorme: 50 millions de dollars; mais sa solution n’est est pas moins efficace pour accélérer les flux transactionnels entre serveurs et postes clients sur les réseaux longue distance

Cette jeune pousse de la Silicon Valley ne compte que 75 clients. Sa solution permet d’optimiser les transactions entre le serveur d’un site central et les postes clients des agences et bureaux distants.

Selon Wes Wasson, vice président marketing et stratégie produits de Citrix, cette technologie permet “d’accélérer jusqu’à 5 fois les transferts de données transactionnels“.

Il existe déjà un bon nombre de solutions optimisant les flux IP ou flux plus spécialisés (HTML…), les éditeurs leaders étant Active Networks, Allot, Expand Networks, Ipanema ou Packeteer, par exemple.

Selon les algorithmes utilisés, on comprime les données, on diminue le nombre de paquets, etc., sachant que textes et images se traitent différemment…

Pour certains experts -cités par Byte & Switch.com- le produit d’Orbital Data n’est pas achevé. L’acquisition par Citrix devrait lui donner les moyens de poursuivre sa R&D et ses développements.

Un client, déjà utilisateur de la solution, explique qu’il s’en sert, par exemple, pour transférer les pages d’un magazine via le réseau. Les fichiers des pages ainsi transférées pèsent chacun 125 Mo et jusque là, il fallait une heure pour effectuer le transfert d’un page. Aujourd’hui, il ne faut que 8 minutes par page.

Le temps de transmission a été divisé par 8.

Selon d’autres analystes, Citrix a retenu une “solution élégante, adoptée par un petit nombre de clients pour la rendre disponible à un large marché“, une solution qui doit “conduire à une réduction des coûts auprès des utilisateurs car la technologie va être intégrée à la plate-forme Citrix.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur