Clare Martorana est nommée DSI des États-Unis

DSIProjetsSecteur Public

Clare Martorana devient la 5e personnalité titularisée au poste de « federal chief information officer ». Un poste créé en 2009 aux États-Unis.

Le président des États-Unis Joe Biden l’a annoncé. Clare Martorana est nommée directrice fédérale des systèmes d’information (DSI, CIO en anglais) et administratrice de l’entité gouvernement électronique du Bureau de la gestion et du budget (OMB).

Précédemment, Clare Martorana a servi deux années durant en tant que DSI du Bureau de la gestion du personnel (OPM) sous administration Trump. Auparavant, elle a été membre de l’équipe des Services numériques des États-Unis (USDS), travaillant pendant près de cinq ans avec le Département des anciens combattants à la numérisation de l’offre.

Histoire, contenu et système d’information

Avant de rejoindre l’administration fédérale américaine, Martorana a exercé dans le secteur privé. Titulaire d’un BA en histoire, elle a notamment été présidente de l’activité grand public du fournisseur de contenus et de services Everyday Health Inc. Et, pendant plus d’une décennie, elle fut directrice générale et vice-présidente de WebMD.

Dorénavant Federal CIO, un poste crée en 2009 sous administration Obama, Clare Martorana prend le relais de Suzette Kent qui a annoncé son retrait en juin 2020.

Clare Martorana, en lien avec la DSI adjointe Maria Roat, est désormais chargée de diriger la modernisation des systèmes et des technologies de l’information de l’administration fédérale. Il s’agit de renforcer et de sécuriser le socle qui fournit les services publics dont les citoyens ont besoin, tout en optimisant les coûts. Une mission qui requiert des compétences techniques et relationnelles (soft skills), de l’influence et des réseaux.

Lire aussi :

Auteur : Ariane Beky
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur 
Avis d'experts de l'IT